Culture, Littérature

William Shakespeare : The Tempest

the temmpest

The Tempest (La tempête) est l’une des dernières comédies de William Shakespeare.

L’histoire commence dans une île enchantée, où vivait un magicien appelé Prospero, un vieil homme qui avait une très belle fille appelée Miranda. Elle vivait dans une cage faite de rocs, dans une île déserte pendant douze années.

Prospero était un duc de Milan avant qu’Antonio, son mauvais frère n’ait pensé ambitieusement à voler son trône. Chose qu’il réussit à faire. Antonio était un grand admirateur de magie, qu’il utilisa selon une étude à ce moment-là, qui affecta les villageois un peu partout. À l’aide du roi de Naples, il força Prospero et sa fille, à quitter le village. Eux qui étaient si jeunes dans un petit bateau sans aide. Pourtant, Gonzalo, un roi-seigneur de sa cour leur a confidentiellement fourni des fournitures, de la nourriture, des habits et quelques livres. De là, ils ont réchappé et ont atterri dans une île mystique où il y avait de bons esprits emprisonnés dans de grands arbres par la sorcière Syncorax, qui est morte peu avant l’arrivée de Prospero et sa fille.

L’un d’entre ces esprits était Ariel. Ayant ces esprits puissants obéissants à sa volonté, il commanda que des vents allaient augmenter une tempête violente où le bateau naviguait. Antonio Gonzalo, le roi de Naples et son fils, Ferdinand, étaient à l’étranger. Le prince qui avait d’abord sauté dans la mer avait été pensé d’avoir été avalé par les vagues et perdu. Pourtant, il était considéré seulement comme le coffre-fort du port.

Prospero avait voulu ce prince pour sa jolie fille Miranda, elle qui n’avait jamais vu un homme auparavant sauf son père. Mais finalement, le prince les rejoignit et quand lui et Miranda se sont rencontrés, ils sont tombés dans le coup de foudre …
Je vous laisse un peu de suspense pour finir la suite. Une histoire qui promet d’être pleine d’émotions et de surprises !
N’oubliez pas de partager vos livres préférés avec nous !
« La lecture est une amitié
Marcel Proust