Culture, Littérature

Voyager en train c’est beau, lire Sylvie l’Algéroise c’est meilleur !

Sylvie l’Algéroise,

Dans le train…, Alger à Constantine.

Sylvie l'algéroise ENAG

Qui n’a jamais rêvé de se retrouver, de voir le monde non tel que ses parents le lui ont narré mais autant soit  peu, comme il est réellement. Gilberte DUVAL l’a fait. Elle a su poser une  question puis ouvrir un volet  pour chercher son appartenance. Constantine

       Alger

Dur de retrouver ses racines, de découvrir le monde et d’avoir des réponses qui rassurent ou qui nous prennent par un souffle profond à ne plus savoir lequel.

Gilberte DUVAL nous emmène dans un voyage spatio-temporel  valsant entre la France,  Alger et Constantine.  Elle se rappelle de tout dans ces récits et s’oublie dans un descriptif poignant de détails que seule une mémoire à la recherche d’un bonheur profond sillonne.

Sylvie se rappelle d’une virée en train et la met comme thème principal.  Les souvenirs lui remontent à la tête et lui redonnent le sourire, des peines, de l’espoir et de l’amour.

alger-marche-randon

Le mot le plus éloquent dans ce livre c’est le « duel » Algéro-francais que l’auteur essaie de bercer, de calmer et de transposer sur une même ligne musicale pour une accord meilleur avec elle même.

Pour rappel,  Gilberte a réellement vécu en Algérie… Je vous laisse découvrir une âme qui n’a pas su dire non à l’amour de l’Algérie.

Sylvie l’Algéroise – Dans le train…, Alger à Constantine: 200 da, chez votre marchand de journaux, libraire le plus proche et aux éditions ENAG.

182 pages d’écrit passionnant et une exclusive annexe de photos remarquables.

 Gilbertte

Découvrez l’Algérie à travers l’œil des autres…Lisez .

Nassila GHIDA.