Talents

Sofiane BAKOURI : La photographie dans toute sa splendeur !

photo de couv

Notre talent de la semaine est Sofiane BAKOURI. Il a 27 ans et est ingénieur en Génie Civil. C’est un photographe actif, doué, autodidacte et une personne qui vit purement ses propres photographies. C’est ce que vous allez découvrir d’ailleurs dans ses photos qu’il a prises et dans l’interview qui suit :

Sans titre-1

  • Comment avez-vous découvert que vous étiez doué pour la photographie et comment étaient vos premiers pas ?

Mes premiers pas dans la photographie ont été accompagnées par un ami qui, un jour, m’a confié son reflex et, de là, s’est révélé mon goût pour cette forme d’expression artistique devenue ma grande passion. Mais aussi, c’est pour moi le moyen d’exorciser mes sentiments, mes états d’âmes, de me libérer en quelques sortes de mes émotions, qu’elles soient en couleurs ou en noir et blanc.

_MG_9707 SONY DSC

  • Quelles sont les choses qui vous attirent le plus quand vous prenez des photos ?

Ce qui m’attire le plus dans ce domaine c’est l’émotion et le langage corporel, ce qui est dans la plus part des cas des messages de détresse que l’être dissimule, et parfois ces messages sont ignorés ou mal reçus par les autres ; et moi je trouve le moyen de faire de ça une photo avec des sens multiples.

_MG_0335 IMG_5760

 

  • Vous déplacez-vous beaucoup pour prendre vos photos ? Plus généralement où avez-vous été ?

Oui, généralement le photographe ne doit pas être limité ni par le temps ni par les lieux. Il faut agrandir ses champs de vision à travers ses déplacements et agrandir sa compréhension sur ce monde qui nous fascine de plus en plus, ces déplacements sont une richesse pour le photographe. Pour ma part, je me déplace selon les thèmes abordés dans la plus part des cas, ou juste par simple amour de découvrir de nouveaux horizons et enrichir mes bagages, ce qui m’a mené à découvrir le territoire algérien avec un regard différent et qui a ainsi donné naissance au thème « LA BEAUTÉ D’UNE DAME NATURE ALGÉRIENNE «  qui englobe plusieurs photos de plusieurs wilayas à savoir : BEJAIA, TIZI OUZOU,ALGER, JIJEL, MILA, ORAN, AIN TIMOUCHENT, TLEMCEN, M’SILA, BOUSSAADA, GHARDAIA, ADRAR et TAMENRASSET…. Pour donner la meilleure image de notre patrie, et d’une autre part le thème « LA FEMME BERBÈRE » où j’ai récolté des clichés sur le territoire algérien, et même au delà où j’ai été en Tunisie pour prendre ces vielles femmes que je surnomme les bibliothèques Amazigh ; et il y aura d’autres déplacements prévus pour compléter ce thème qui me passionne tant.

IMG_8503

  • Est-ce que vos photographies décrivent parfois votre état d’esprit ?      

Dans mon cas, la photographie est liée de près ou de loin à mon état d’esprit ou au ressentiment que j’aie, et c’est là que l’inconscient prend le dessus sur le conscient et active la machine pour arriver à capter l’instant rare ou l’émotion forte.

SONY DSC

  • Que voulez-vous faire plus tard pour développer votre talent ?

Le talent à mon avis c’est comme un champ de blé, il faut le travailler pour bien le cultiver à la fin alors je prévois de toucher à d’autres spécialités dans ce domaine et de perfectionner les thèmes que j’aborde, avec plus d’engagements et pourquoi pas faire des rencontres avec des photographes de renommée et appendre d’eux.

IMG_8514 IMG_8234

 

  • Les jeunes photographes, il y en a de plus en plus en Algérie ! Vous-êtes vous déjà inspiré de l’un de ces photographes ou de grands photographes connus dans le monde pour réaliser les vôtres?

À vrai dire, l’une de mes devises dans le monde de la photo et même dans ma vie privée c’est d’être différent, car à mon avis l’être est sensible à tout ce qui est diffèrent et c’est ce qui donne des résultats satisfaisant et tout cela se répercute sur la photographie que j’exerce et je me force à faire des nouveautés et non du plagia.

IMG_9910 SONY DSC

 

  • Un petit conseil à nos jeunes passionnés de ce même talent ?

Le seul conseil que je peux donner aux nouveaux talents dans ce domaine c’est d’oublier la fausse règle des moyens pour faire de belles photos, car avec un simple téléphone on peut faire de belles choses il faut juste y croire et surtout y mettre du cœur. Merci pour cette interview et Bon courage pour la suite. 

SONY DSC

 

# Si vous voulez vous émerveiller davantage, abonnez-vous à sa page Facebook: Sofiane BAKOURI.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *