Talents

Senda Boutella: l’art musical au féminin.

Notre talent de la semaine est Senda Boutella, une algérienne qui nous vient de Vienne et qui nous parle un peu de ses parcours. On vous laisse la découvrir sans plus attendre.

senda

Qui est Senda ?

Je m’appelle Senda Boutella, j’ai 21 ans et je suis étudiante au conservatoire de Pop/Jazz à Vienne. Je suis d’origine mi-algérienne mi-autrichienne. J’ai vécu toute ma vie en Algérie et je me suis installée à Vienne depuis 2011 pour me concentrer sur ma passion: la musique et plus précisément « le chant ».

À quel âge avez-vous commencé à pratiquer votre passion ?

Je dirais à l’âge de 6 ans, car c’est à cet âge-là que j’ai commencé à me rendre compte que les gens appréciaient ma voix et que je pouvais peut-être en faire quelque chose. Je me suis même mise à faire des concerts privés pour les fêtes familiales . Ps: j’ai même des vidéos qui le prouvent.

Comment vous-êtes vous développée dans votre talent?

Et bien comme pour toutes disciplines… en pratiquant! J’ai dû d’abord trouver le style de musique qui me convenait le plus, et une fois avoir trouvé la voie dans laquelle je voulais avancer, j’ai commencé à la travailler et la modeler de manière à obtenir le son que je voulais avoir.

Quel style de musique préférez-vous faire?

Soul et R&B sans hésiter. J’ai toujours été une grande fan de Beyoncé, Etta James, Aretha Franklin… Ce sont les voix qui arrivent toujours à me donner la chair de poule. Je fais aussi de la Pop musique mais concernant le chant, je suis plus Soul/R&B.

women

Parlez-nous un peu de vos projets.

Je compte finir mon diplôme de musique cette année (2015) et par la suite j’aimerais commencer à travailler sur mes propres chansons. J’ai déja quelques “Originals” avec mon groupe algérien “The Mess & Co” ainsi que mon groupe autrichien “Wo/Men” . J’aimerais aussi travailler sur mon propre son.

Vous préférez chanter en solo ou en groupe ?

Je dirais les deux car chacun a son avantage. J’adore chanter en groupe car ça permet de donner un côté beaucoup plus intéressant aux titres interprétés grâce aux harmonies et arrangements qu’on peut faire. Par contre l’interprétation solo permet de s’approprier complètement la chanson à sa propre manière! En conclusion les deux ont leur charme.

Quel conseil donneriez-vous aux jeunes amateurs qui voudraient se lancer dans cette même passion ?

Travaillez sur vos voix, essayez d’écrire vos propres chansons et si vous ne vous sentez pas encore prêts pour ça et bien faites des covers, postez-les sur Youtube… Faites vous remarquer! Il faut bien commencer quelque part mais surtout ne baissez pas les bras! Ce business se fait de plus en plus dur donc croyez en vous-même et ne “vous” laissez pas tomber… Si vous avez vraiment du talent, quelqu’un finira bien par vous accorder une chance.

Un dernier mot ?

Vous n’avez pas fini d’entendre parler de moi  😉 …

Merci Senda, l’équipe DZ-Gen vous souhaite bonne continuation.

Suivez Senda sur sa chaîne Youtube Senda Boutella.

Interview réalisée par: Sarah ZERMOUN.