Talents

Salem Iddir, une magnifique voix qui donne des frissons !

Salem Iddir_DZ-Gen

On se laisse facilement charmer par la voix caressante de Salem IDDIR, un jeune chanteur et futur architecte, originaire de Tizi Ouzou qui chante dans plusieurs langues : kabyle, arabe, français et anglais.

Derrière ses apparences  anarchistes, et aimant tout ce qui sort de l’ordinaire, Salem est pourtant quelqu’un de simple, qui aime la simplicité. Aujourd’hui, il nous fait part de ses débuts, ses réalisations et ses futurs projets.

Comment votre passion a-t-elle commencé ?

« Je suis issu d’une famille très mélomane, mon père nous chantait dès le plus jeune âge les chants du patrimoine, interprétés par Idir notamment, ma sœur, qui était plus attirée par l’orient, me chantait les chansons de Warda et de Fayruz et tant d’autres, mes frères, eux, étaient branchés vers l’occident, ils m’apprenaient les titres de Michael Jackson, Stevie Wonder et tant d’autres monuments de la chanson anglo-saxonne, donc tout ce mélange a fait mes influences et mes goûts d’aujourd’hui. En grandissant j’écoutais tout, de la variété française au heavy metal. Pour l’anecdote, la première chanson que j’ai chantée était ‘’Hélène‘’ de Roch Voisine. »

Quelles sont vos réalisations ?

« Je me suis mis à la composition dès l’adolescence,  j’ai commencé par écrire en français, puis l’évidence a fait que j’ai commencé à chanter, et que je n’écrive plus dans la langue de Molière, mais bien dans la mienne et celle de Si Moh Oumhand. Pour l’instant, l’album est au stade de maquette, que je vais enregistrer dans le courant du mois et qui, je l’espère, sortira avant la fin de l’été, accompagné d’un clip. »

Quels sont vos projets ?

« Pour le futur,  je compte finir mes études, essayer de toucher  le maximum de gens avec ma musique et de leur faire partager un peu d’amour, de sensibilité, mais aussi du courage et de l’espoir dans ce monde de brutes. »

Salem IDDIR – Akham