BAC, Études, Université

Réviser en groupe : une bonne pratique à adopter

Réviser en groupe, pourquoi ?

Que vous soyez étudiants ou lycéens, il vous arrive souvent de louper une partie d’un cours soit à cause d’une malencontreuse absence, ou alors votre esprit flânait ailleurs qu’avec le professeur. Or, il y a des notions qu’il est parfois impossible de refaire tout seul de par leur complexité d’une part et la diversité des manières avec lesquelles on pourrait les assimiler d’autre part, ceci d’un côté.

D’un autre, et surtout à l’approche des examens, alors que vous essayez tant bien que mal de vous exercer sur des sujets, il vous arrive de rester des heures planté sur le même sujet, à défaut de quelqu’un pour vous guider. Alors vous vous tournez vers les forums de discussion mais les internautes éprouvent un malin plaisir à vous affubler de « fais tes devoirs tout seul », « casse-toi un peu la tête » ou alors vous renvoient des liens vers Wikipédia.

Comment ?

Bref, la solution ?  Adopter les révisions en groupe, une habitude qui regroupe le partage d’à la fois le savoir, les méthodes et technicités et c’est aussi l’occasion d’animer des débats fertiles. Toutefois, méfiez-vous des ennemis de la révision collective :

–  Les technologies et gadgets électroniques qui transforment la séance de révision en challenge sur jeu ou cinéma.

– Choisissez bien le groupe, et évitez les discussions hors sujet.

–  Ne dépassez pas 3 à 4 membres pour une meilleure entente.

– Planifiez à l’avance ce que vous prévoyez de faire pour ne pas perdre du temps à écouter les caprices des uns qui veulent faire de la Physique et des autres des maths …etc. Et veillez à respecter ce choix.

– Fixer un objectif pour chaque séance, un quota minimum d’exercices/sujets à résoudre, ou  une liste de l’ensemble des notions à couvrir.

Enfin, soyez généreux et ne lésinez pas à partager vos connaissances avec vos camarades, la révision de groupe permet entre autres d’enrichir vos savoir acquis et de les faire approuver par vos semblables, et contribue à  l’amélioration de votre relationnel. Et dites-vous bien qu’on n’en sait jamais assez, et qu’on ne cessera jamais d’apprendre. Bon courage.