Bien-être, Santé

Ramadan et diabète : tout ce que vous devez savoir

Le jeûne durant le mois sacré du Ramadan est une pratique spirituelle importante. Lorsque vous souffrez de diabète, vous vous demandez peut-être comment le jeûne affectera votre diabète ?

diabete(1)

Il y a beaucoup de fausses informations sur le diabète et le Ramadan. Cet article est écrit pour répondre à certaines des questions les plus courantes que les diabétiques se posent.

De nombreuses personnes atteintes de diabète jeûnent sans problème. Est-ce bien pour elles ?

Il est vrai que de nombreuses personnes atteintes de diabète peuvent jeûner sans risque, mais chaque personne est différente. Une partie de la décision que vous prendrez avec votre médecin a à voir avec le type de médicaments antidiabétiques que vous prenez. Il est important de prendre un rendez-vous deux ou trois mois avant le début du Ramadan, pour discuter de la façon dont le jeûne pourrait affecter votre diabète. Votre médecin peut suggérer un changement dans votre plan de traitement.

Quels sont les risques du jeûne pour les diabétiques ?

  • L’hypoglycémie : les personnes prenant de l’insuline ou certains médicaments antidiabétiques ont tendance à subir une hypoglycémie pendant les heures de jeûne. Parlez-en à votre médecin pour savoir si votre traitement vous met à risque d’hypoglycémie et comment la prévenir.
  • L’hyperglycémie : alors que de faibles niveaux de glucose dans le sang peuvent se produire au cours de la journée, après la rupture du jeûne, il y a un plus grand risque d’hyperglycémie. Évitez de manger trop de sucreries et gardez des portions modérées. Même si Ramadan est connu comme un temps de jeûne, il n’est pas rare que les gens prennent du poids au cours de ce mois, comme dans certaines familles, chaque repas du soir est une fête !
  • La déshydratation : c’est surtout un problème pendant les longues et chaudes journées d’été. Essayez de boire fréquemment, des boissons sans sucre et sans caféine, tout au long de la soirée et avant l’aube.

Les diabétiques doivent-ils arrêter de prendre leurs médicaments pendant le ramadan ? 

Non, continuez de prendre vos médicaments, mais à différents moments. Les doses peuvent également changer, c’est l’une des raisons pour les quelles vous devriez en parler avec votre médecin plusieurs mois avant le début du ramadan afin que vous puissiez planifier à l’avance quels médicaments changer.

La vie est dans la santé, pas dans l’existence !