Littérature

Quand BACHI transcrit CAMUS, une rentrée littéraire bien attendue

Cette semaine nous allons à la découverte du prochain livre de l’écrivain d’origine algérienne qui ne cesse de créer pour le bonheur de tous depuis son premier roman « Le Chien d’Ulysse ».

Rentrée littéraire du 25 septembre 2013 :  » le dernier été d’un jeune homme ».

images Il est connu dans le monde de la littérature comme étant un rebelle penseur défendeur des principes et valeurs qui l’ont vu naitre et innovateur du monde dont il trouve refuge : L’écriture. Dans l’un de ses incontournables écrits, il raconte l’histoire d’un jeune homme dont le nom se retrouve facilement sur les lèvres de plus d’un : Albert CAMUS, l’homme follement amoureux de l’Algérie jusqu’à la dernière seconde. ra

On est en 1930 et la France fête son centenaire en Algérie.  CAMUS habite Belcourt, Alger, Algérie. Il contracte la tuberculose alors qu’il n’a que 17ans. Il était fort, grand, beau et il était entouré par sa famille qui l’encourageait tout le temps.  Cette terrible maladie le façonne à devenir meilleur. Il voyagera plus tard et s’en rendra compte. Il grandira vite, aimera et découverera de nouvelles horizons…Mais la maladie n’était pas partie pour toujours. Elle demeurait en lui et se manifesta encore une fois en 1949.

bachi

 

 

 

Utilisant le pronom « Je« ,le fin Salim BACHI promet un voyage au coeur des plus sensibles.

Pour rappel, Salim BACHI est un écrivain qui est né à Alger en 1971 mais qui  grandit à Annaba. Il fit des études en France, à Paris plus exactement, où il travaille jusqu’à nos jours.