Bien-être, Santé

Poisson : le pire est déjà fait !

Poisson - Le pire est déjà fait

Habitant les villes côtières ou pas, qui n’aime pas le poisson, frais ou surgelé, tout le monde connait son importance dans notre ration alimentaire.

Aujourd’hui, nous savons que le poisson est une source de protéines et d’oméga-3 par excellence ; mais hormis ses qualités nutritionnelles, vous êtes-vous posé la question sur l’importance de son origine et son mode d’élevage ? Pensez-vous être vraiment informé sur les risques de contaminations liés à sa consommation ? Peut être pas ! La plupart d’entre-vous qui achètent du poisson surgelé ont nettement remarqué sur l’emballage que son origine provient de certains pays asiatiques, la Chine par exemple.

– Le tilapia, poisson omnivore –

En effet, les producteurs chinois nourrissent les poissons d’élevage (ex : Tilapia qui est très vendu) des excréments de porcs et d’oies car cela leur coûte extrêmement moins cher, mais entre autres, ils ne tiennent pas compte de la vulnérabilité de ce fait et les maladies qui en résultent chez le consommateur, qui sera sujet à la salmonellose (intoxication dangereuse à la salmonelle, microbe présent dans les déchets). Ça vous paraîtra choquant mais ce n’est pas de l’intox, cette information a été publiée sur le site de Consoglobe, ainsi le magazine américain Businessweek [1].

Malheureusement les autorités sanitaires n’ont rien fait pour arrêter l’importation de ces produits, la preuve, vous les trouverez en vente dans tous les supermarchés.

Mais alors, quelle est la solution ?

Si vous résidez dans une ville côtière, achetez votre poisson frais d’un poissonnier, autrement, à la moindre des choses, cherchez du surgelé dont sa provenance n’est pas asiatique !

Bibliographie :

[1] Asian Seafood Raised on Pig Feces Approved for U.S. Consumers

Article rédigé par : Samira ACHI – Nutritionniste.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *