Culture, Littérature

Paulo Coelho : Sur le bord de la rivière Piedra, je me suis assise et j’ai pleuré

 sur le bord

 « Sur le bord de la rivière Piedra, je me suis assise et j’ai pleuré » est un roman écrit par l’auteur brésilien Paulo Coelho.
Une histoire d’amour qui renferme tous les secrets du monde. Pilar, une jeune femme indépendante, lassée de la vie universitaire et en quête d’un sens à sa vie, voit sa vie se transformer avec la rencontre de son compagnon et ami d’enfance, qui ont été éloignés au cours de leur adolescence. Elle découvre que ce jeune homme était devenu un leader spirituel, dont la rumeur dit qu’il serait également guérisseur et capable de produire des miracles. Et voila maintenant  qu’ils se retrouvent onze ans plus tard. Elle, une femme qui a appris à être forte dans la vie et à ne pas se laisser déborder par ses sentiments. Lui, un homme qui possède le don de guérir les autres et cherche dans la religion une solution à ses conflits intérieurs.
Tous deux sont unis par le désir de changer et de poursuivre leurs rêves. Pour y parvenir, il leur faudra surmonter bien des obstacles : la peur de se donner, le sentiment de la faute, les préjugés…
Pilar et son compagnon décident alors de se rendre dans un petit village des Pyrénées, pour découvrir leur propre vérité.
Une histoire mystérieuse, comme toutes les histoires précédentes écrites par Paulo Coelho. Découvrez également ‘’L’alchimiste’’, une oeuvre qui a plut a beaucoup de lecteurs.

Citations de Paulo Coelho :

  • « Les rêves donnent du travail. »
  • « Le bonheur est parfois une bénédiction – mais, le plus souvent, c’est une conquête. »
  • « Celui qui est capable de maîtriser son cœur est capable de conquérir le  monde. »
  • « Le bonheur est quelque chose qui se multiplie quand il se divise. »
  • « C’est une chose de penser que l’on est sur le bon cheminune autre de croire que ce chemin est le seul. »
Et vous, quelles sont vos preferences en lecture ?
N’oubliez pas :

                           « La lecture est une amitié. » Marcel Proust