Culture, Littérature

Paulo Coelho  »Comme le fleuve qui coule »

Coelho dit :  ‘’ ces pages contiennent les récits de certains moments que j’ai  vécus , des  histoires que l’on m’a racontées , des réflexions que je me  suis faites pendant que je parcourais une certaine étape du «  Fleuve de ma vie ». Ces textes ont été publiés dans divers journaux du monde , et j’ai décidé de les réviser et de les compiler dans ce recueil. Ils font  partie de mon existence et je vous les offres à vous mes lecteurs. ‘’

Moi je dirai que chacun des  101 textes- publié entre 1995 et 2005 et rassemblés de ce livre- est à lui seul  une « Moral de vie » , Personnellement je ne suis pas du genre à dévorer un livre dès que je le commence , mais ce livre, spécialement, je le lisais  tous les matins en prenant le transport , quelques textes suffisaient pour beaucoup m’apprendre , pour  me faire comprendre des choses  abstraites , et parfois pour me faire changer d’avis afin de  commencer  mes journées avec de nouvelles idées .

Entre famille , amitié , travail , société , religion , carrière et j’en passe , Coelho a fait le tour des histoires de sa vie ,  une page ou deux pour chaque texte contenait d’énormes significations en outre , dire peu pour exprimer beaucoup , et comme ces textes sont indépendants les uns des autres , vous pouvez commencer pas le milieu , la fin , ou tout simplement le début !

Vous comprendrez par ailleurs qu’il m’ait pas été évident de vous résumer ce livre mais je vous conseil vivement de le lire , vous l’adorerez certainement  .

Système nerveux

Voici quelques lignes très sages que j’ai adorées :

Texte : ‘’Le moment de l’aurore ‘’

…. Un rabbin réunit ses élèves et demanda : « comment savons-nous le moment  précis où la nuit s’achève et  où le jour commence ?  »….

…. Le rabbin dit : «  quand un étranger s’approche , nous le confondons avec notre frère et les conflits disparaissent . Voilà le moment où la nuit prend fin et où le jour commence …

Texte :  ’ De l’importance du regard ‘’

.. «  Il faut lutter pour  ses rêves , mais il faut savoir également  que quand certains chemins se révèlent impossibles , mieux vaut garder son énergie pour parcourir d’autres routes …