Gaming

Overclocker sa carte graphique

Carte Graphique

INTRODUCTION

L’overclocking ou l’OC consiste à augmenter le signal d’horloge d’un processeur au-delà de la fréquence nominale afin d’augmenter ses performances.

Dans cet article nous allons voir comment le faire avec un GPU, par exemple si vous voulez gagner quelques FPS ou bien donner un petit coup de jeune à votre carte graphique pour lui donner les performances du modèle au dessus ^^

Overclocker sa carte graphique lui fait perdre sa garantie bien entendu, même pour les modèles OC d’usine. N’ayez pas peur pour votre matériel, il vous est quasi-impossible de brûler votre petite protégée si vous respectez bien les consignes.

Un overclock de GPU entraine une hausse de la consomation de ce dernier, et de ce fait une augmentation de la chaleur qu’il dégage. Le premier élément à surchauffer est bien évidemment le GPU. Il peut monter à 100° sans trop de dégâts (les GPU nVidia séries 200, 300 et 400 supportent jusqu’à 105°C).

Le second élément qui chauffe lors d’un overclocking sont les VRM (Voltage Regulator Modules) qui sont les étages d’alimentation de la carte, et sont parfois négligés par les systèmes de refroidissement qui ne se focalisent que sur le GPU. Leur surchauffe peut faire planter la carte graphique et les logiciels indiquant leur temperature sont rares. Si vous voulez évitez cela, pensez à selectionner un système de refroidissement qui prend en compte les VRM.

Donc, vous pouvez choisir entre :

  • Vous contenter d’un overclocking raisonnable, pour ne pas changer de système de refroidissement
  • Changer de système de refroidissement , faire sauter la garantie et avoir un OC plus poussé
  • Intégrer votre GPU à un circuit de watercooling pour des performances optimales

 

PRATIQUE

Après cette petite introduction à l’overclocking, nous pouvons passer à la pratique. Personnellement, j’ai utilisé le logiciel MSI Afterburner pour un essai sur une Geforce 210 (qui n’a pas de système de refroidissement) Voici à quoi ça ressemble :

MSI Afterburner

MSI Afterburner (2)

Après avoir augmenté la fréquence du GPU et de la mémoire, j’ai pu constater un gain de FPS sur le jeu vidéo Alice Madness Returns, qui faisait des « mini blocages » d’une demi seconde quand le personnage courait. Après cette manœuvre, le problème disparut ^^ Et là, je n’ai pas poussé les performances à leur maximum (OC raisonnable)

Pour en faire davantage, augmentez la fréquence du GPU 10 par 10, cliquez sur Save puis Apply et redémarrez votre PC. Surveillez la température qui s’affiche en haut à gauche. Les Max en rouge montrent jusqu’où est montée votre carte graphique. Vous pouvez lancer un jeu, ou une séance de FurMark en mode Xtreme pour examiner la température. Vous pouvez arrêter d’OC le GPU si votre PC plante, ou que vous voyez des déchirures d’image ou que la température ait dépassé les 100°. Dans ce cas là, faites un peu baisser la fréquence et refaites la même chose jusqu’à découvrir la fréquence maximale du GPU. Répétez l’opération pour la fréquence de la mémoire, n’oubliez pas la température. Ensuite, testez GPU et mémoire à leur fréquence maximale grâce à quelques heures de gaming, ou du logiciel FurMark, toujours en mode Xtreme. Si votre PC ne plante pas, ou que vous n’avez pas d’anomalies sur l’écran, vous avez réussi ! Soyez prudents surtout !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *