Culture, Littérature

« Nedjma » de Kateb Yacine

Dès sa publication, en 1956, en pleine Guerre d’Algérie, Nedjma s’est imposé comme le roman fondateur de la littérature algérienne moderne.

Nedjma

 

À propos de son roman, Kateb Yacine dit :

kateeeeeb

 

Le fait que ce roman soit publié pendant la période coloniale n’est pas un hasard, l’auteur voulait faire passer ce message : “J’ai écrit Nedjma pour que les Français comprennent ce qu’était l’Algérie. 

Parlons du contenu maintenant : 

Ce roman raconte l’histoire de quatre jeunes hommes (Mustapha, Lakhdar, Rachid, Mourad) dans l’Algérie coloniale qui tombent amoureux de Nedjma, fille d’un Algérien et d’une Française. Ce roman s’inscrit dans un univers mythique : celui de Keblout, chef d’une tribu dont descendent les principaux protagonistes ; d’inclure des éléments pastoraux qui peuvent être familiers à la fois aux lecteurs européens et algériens ; et enfin, tout en empruntant la forme romanesque  et le français  à la culture du colon, cette forme est modifiée selon un rythme propre à l’Algérie.

 

 

 

Crédit infos : Web

Article rédigé par Nouha LERARI