Musique, Talents

Nabila Dali : « J’ai hâte de faire découvrir mes autres titres et hâte de revenir jouer en Algérie !  » .

Nabila Dali, la brillante finaliste de Alhan Wa Chabab, de l’édition 2007, qui vient de sortir son nouveau clip  » My Dream », un titre d’un album qui sera dans les bacs en début de l’année 2016, nous a honorés en acceptant de répondre à nos questions.  Écoutons-la .

Nabila bonjour, pourriez-vous vous présenter en quelques mots à ceux qui ne vous connaissent pas encore ?

Je m’appelle Nabila Dali, chanteuse, je suis originaire de Kabylie et née en France.

J’ai commencé le chant très jeune dans des chorales de jazz, gospel puis en étant choriste par moment. J’ai fait quelques émissions en France mais c’est à Alger, dans l’émission Alhane Wa Chabab que je me suis fait remarquer, c’était en 2007.

Depuis, j’ai fait mon petit bout de chemin, des concerts en France, en Angleterre et en Algérie, un premier single « Imru » réalisé par Farid Aouameur en 2012, la première partie d’Idir à l’Olympia et je viens de signer pour un premier album qui sort cet hiver. « My Dream » en est le premier single.

On vous a surtout connue en Algérie grâce à l’émission  Alhan wa Chabab, pourquoi avoir fait cette émission? Que vous a-t-elle apporté de plus sur le plan musical et humain?

C’est arrivé presque par hasard. À cette époque, je chantais beaucoup en Anglais et en Hindi, je vivais d’ailleurs à Londres mais je rentrais sur Paris le weekend. Quand j’ai participé aux castings, je ne me faisais pas trop d’illusions car je ne connaissais que quelques chansons en Kabyle mais à ma grande surprise, ils m’ont sélectionnée pour l’émission, alors j’ai décidé de continuer à défendre ma langue maternelle. Ce programme m’a permis d’en apprendre plus sur nos traditions, notre musique et le mode de vie algérien et j’ai rencontré beaucoup d’artistes qui m’ont aidée par la suite tels que Kamel Hamadi, Idir, Farid Aouameur…

On a remarqué qu’à chaque cover (reprise) que vous faites,  vous habillez les chansons d’un style un peu particulier, peut on dire que vous avez maintenant votre propre style ?

Je ne sais pas si je suis bien placée pour le dire, je ne m’en rends pas compte. Le public, lui peut juger. Quand une chanson me plait et que je décide de l’interpréter, c’est parce que je la ressens profondément.

Quelles sont donc vous influences musicales?

Elles sont multiples. J’aime la musique de manière générale mais ayant étudié l’Anglais, c’est vrai que la musique anglo-saxonne m’a toujours attirée rien que par ses sonorités et l’intonation de la langue. À la maison, ma famille écoutait beaucoup de musique kabyle (Slimane Azem, Matoub, Idir…).

Comment Nabila s’organise entre sa vie de femme et sa vie d’artiste?

Il n’y a pas de différence entre la personne qui est sur scène, en studio, ou à la maison. Les choses se font naturellement. J’ai la chance d’avoir une famille qui me soutient, d’ailleurs mon mari Ilyes Yassine a monté ce projet musical avec moi, nous avons composé « My Dream » ensemble et il m’accompagne au Oud sur scène.

Parlons maintenant de votre dernier single ; sachant que la chanson My Dream a été mise en ligne depuis 2 ans, pourquoi avoir attendu tout ce temps pour en faire un clip?

My Dream fait partie des titres que j’ai écris avec Sonia Lounis et Ilyes Yassine. La version disponible sur le clip officiel est celle de l’album, réalisée et arrangée par Dominique Sablier. Ce qui a été mis en ligne il y a deux ans est une première version acoustique. Nous avons pris le temps de trouver les bonnes personnes avant de présenter une version et un clip final, et nous ne le regrettons pas car aujourd’hui, vu le travail que ça demande, heureusement que nous sommes une équipe soudée.

Nabila Dali dz gen

En le visionnant on se rend  compte du grand travail qui a été fait, parlez-nous un peu de ce clip?

Et bien, ça fait deux ans qu’on voulait créer cet univers féerique aux accents berbères. J’ai voulu retrouver cette ambiance que l’on trouve dans les dessins animés tels que « La Fée Clochette » ou encore le film « Maléfique ». Dès qu’on a eu les moyens techniques d’aller au bout du projet, les choses se sont accélérées. On a donc fait quelques recherches et on a découvert une forêt qui correspondait exactement à l’univers visuel que l’on voulait donner à ce titre. La production nous a aidé à tout mettre en œuvre en nous présentant au réalisateur Fergus Constantine et nous sommes partis quelques jours en Bretagne à Huelgoat. Et là, la magie a opéré..

Ce clip fait actuellement le buzz sur la toile, plus de 44000 vues en 10 jours sur Youtube ! C’est quoi votre secret?

Je suis très heureuse que le clip ait cet accueil. Le titre fait bel et bien partie d’un album qui sort cet hiver. C’est un album signé Root’Zik Production, réalisé et arrangé par Dominique Sablier et c’est donc mon premier album. Il y a beaucoup de compos mais aussi quelques reprises. C’est un album qui me ressemble beaucoup. Ça m’a pris du temps mais c’est une aventure humaine exceptionnelle car une partie de l’album a été enregistrée durant ma grossesse, j’ai donc porté un enfant et un projet artistique au même moment. Symboliquement, c’est très lourd de sens pour moi.

Quelle relation entretenez-vous avec vos fans?

Je suis très proche de mon public et certaines personnes qui me suivent depuis plusieurs années maintenant sont presque devenues des amis. Je suis très reconnaissante de voir que les gens se déplacent pour les concerts ou apprennent les chansons, c’est la plus belle partie du métier, on est liés humainement grâce à la musique. On fait des rencontres que l’on ne ferait pas ailleurs, je n’échangerais cela pour rien au monde.

Quels sont vos projets futurs ?

La sortie de l’album est donc prévue pour cet hiver. Je croise les doigts pour qu’il reçoive le même accueil que le titre « My Dream ». J’ai hâte de faire découvrir mes autres titres et hâte de revenir jouer en Algérie !

Vous avez fait les plus grandes scènes en France c’est quand votre prochain rendez-vous avec le public algérien ?

Je n’ai pas encore de précisions sur les dates algériennes mais je vous le dirai très vite. Merci pour votre soutien, tanmirt nwen. J’espère à très bientôt.

C’est nous qui vous remercions Nabila, bonne continuation.

Massinissa Ait Idir

Pour suivre Nabila Dali :

Site internet : www.nabila-dali.com

Page Facebook : Nabila Dali (Official Fan Page)

Chaine Youtube : Nabila Dali

[youtube http://www.youtube.com/watch?v=5n54GAreR84]