Actu, Sport

Retour sur le « Munich Disaster », premier vrai coup dur de Manchester United.

Il y a 56 ans, jour pour jour, le 06 Février 1958; le vol 609 British European Airways est rentré dans les anales de l’Histoire, une catastrophe avait tué 8 joueurs de Manchester United.

Après quelques décennies de crise sans trophées, Matt Busby, un coach écossais,s’installe à la tête de Manchester United. Il est parvenu à gagner la Coupe d’Angleterre trois ans après son arrivée au banc de touche des Red Devils, puis à gagner son premier championnat en 1952.

Sir Matt Busby a choisi par la suite de remanier son effectif, optant pour la jeunesse, caractérisée par Duncan Edwards, un jeune qui a foulé les pelouses du « haut niveau » à 16 ans, et considéré comme futur meilleur joueur du monde, surpassant Pelé; mais le destin fut différent … C’est alors avec une moyenne d’age de 22 ans, que l’équipe a remporté deux championnats  (1956-1957), une génération dorée qui a pris le surnom des Busby Babes, au vu de leur jeune âge.

Une année après, en 1958. Manchester United vient juste de se qualifier pour la demi-finale de la Coupe d’Europe des Clubs Champions, tenant en échec l’Étoile Rouge de Belgrade, à Belgrade.
En escale à Munich, Ayant pris le vol 609 British European Airways, en direction du Royaume uni, l’avion ne parvient pas à décoller. Il est 10h09, au bout de trois tentatives, cela vire au drame : l’avion percute une maison et un entrepôt de carburant. Lourd bilan : trois membres du staff, huit journalistes et huit joueurs ont péri : Geoff Bent, Roger Byrne, Eddie Colman, Mark Jones, David Pegg, Tommy Taylor, Liam Whelan et Duncan Edwards. Ce dernier est mort à l’hôpital suite à ses blessures.
On note le geste héroïque du gardien de but Harry Gregg qui a sauvé deux de ses coéquipiers ainsi que sa femme, et sa fille.

Un Coup dur pour Manchester United et Sir Matt Busby qui venait de construire une équipe capable de tout gagner. Une partie des survivants a continué à jouer, tandis que d’autres ont arrêté suite à des blessures physiques.

Une tragédie qui est restée gravée dans l’histoire, l’histoire d’un club connaissant des hauts et des bas, mais qui restera toujours grand. Hommage à toutes les personnes décédées durant cet accident.

Mister GIMP