Culture, Littérature

Mezinou n’har el lioum saha ‘idkoum, aux éditions ENAG.

Il arrive, vite, vite l’AID. Vous voulez le chanter et les paroles vous échappent ?  N’ayez craintes, même les plus ardus musiciens et les plus pieux mélomanes  oublieraient les rassurantes et indispensables paroles de l’Aid « mzinou n’har el lioum » de l’illustre Abdelkrim DALI.

1746741044_small_1

Cheikh El Hadj Abdelkader DALI, une vie, une oeuvre est un livre écrit et édité le 02 Juillet 2009 par Abdelkader Bendamèche aux éditions ENAG. Il relate une biographie inédite et met en évidence un historique rempli de bons moments magiques qu’a connu le modeste fils de Tlemcen. Il grandit au plus grand maitres et y côtoya ma ‘alma Tatma et ne renia aucun instrument au plus bonheur de tous. Il rejoignit Alger et ses écoles de musique pour y enseigner la musique. Ses élèves l’apprécièrent. Il rejoignit aussi les associations musicales où il s’imprégna de la musique San’a. Il a écrit beaucoup de poèmes dont celui de SAHA AIDKOM qui s’évadent de nos jours dans le monde entiers à travers les pensées et les enregistrements des algériens aux quatre coins du monde.

2944220329_1_3

Grand maître qui a marqué l’histoire de la musique algérienne Cheikh El Hadj Abdelkrim Dali s’est éteint le 21 Février 1978 à Alger à l’âge de 64 ans mais continue à  bercer nos foyers chaque fête et nous fait sourire à chaque pensée.

2900409749_5

Né en 1949 à Mostaganem en Algérie, il décroche rapidement son diplôme à l’école nationale d’administration. Cadre au ministère de la culture, il réalisa beaucoup en la faveur de cette dernière: de magnifiques livres ; archives culturelles algériennes; des émissions médiatiques et culturelles, des conférences et des représentations nationales et internationales.

Saha ‘idkom.