Bien-être, Santé

L’urticaire, cette petite éruption qui dérange.

l'urticaire cette petite éruption qui dérange

Au moins 20 % de la population mondiale a déjà souffert d’une urticaire aiguë une fois dans la vie ; il s’agit au fait d’une éruption cutanée ressemblant à celle qui apparaît suite à une piqûre d’ortie (d’où l’urticaire tire son nom), avec un contour bien défini, plus ou moins rouge (voir images ci-après) s’accompagnant avec des démangeaisons.

Sachant qu’il existe plusieurs types d’urticaire allant de l’urticaire aiguë qui persiste de quelques heures à quelques jours, à l’urticaire chronique dont la période dépasse les six semaines, il existe toutefois la forme cholinergique qui résulte du stress, les douches chaudes et la canicule.

Parmi les facteurs incriminés dans cette affection bénigne de la peau, on reconnaît certains médicaments comme l’ibuprofène, la pénicilline, les sulfamides, la lidocaïne (anesthésique), etc. ; les produits cosmétiques comme les savons, les parfums et les lotions ; certains aliments ou additifs alimentaires comme la tartrazine (colorant jaune), le lait, les œufs, les noix, les fruits de mer et la tomate ; mais également les piqûres d’insectes et certaines infections.

Il n’existe pas un médicament ou un remède naturel pouvant éliminer définitivement la survenue de l’urticaire, mais certaines mesures (citées ci-après) sont recommandées afin de prévenir l’urticaire :

– Chercher la cause de l’urticaire en prenant note des aliments ou médicaments ingérés avant l’apparition de l’éruption ;

– Si la cause est découverte, il faudra l’éviter, mais il se peut qu’elle ne soit jamais découverte avec exactitude ;

– Faire attention aux interactions médicamenteuses et lire la notice soigneusement, nous citons par exemple que la Diane35® ne doit pas être associée avec le Diclophénac Sodique (anti-inflammatoire non stéroïdien) ;

– Prendre des douches ni trop chaudes ni trop froides pendant l’été ;

– Afin de calmer la démangeaison de l’urticaire, des anti-histaminiques peuvent être pris, mais seulement sous ordonnance médicale, parlez-en avec votre médecin !

– Si par malheur le lait est votre principale cause de l’urticaire, il faut exclure tous les produits laitiers pendant quelques jours ou quelques mois (de 1 à 3 mois).

 

Article rédigé par : Samira ACHI – Nutritionniste

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *