BAC, Études, Langue Française, Littérature, Université

Le verbe « appeler » : la complexité au bout de la lettre…

Le_verbe_appeler_la_complexité au bout_de_la_lettre

Le verbe appeler est l’un des verbes les plus difficiles à conjuguer, la difficulté ne réside pas dans la conjugaison elle-même mais dans la façon dont il faut l’orthographier,  suivant le temps, le mode ou la personne.

En effet, ce verbe change d’un temps à un autre, d’un mode à un autre, d’une personne à une autre, il suit une règle bien précise qu’on va vous expliquer ci-dessous.

Avant de vous éclairer sur ce point, jetons un coup d’œil examinateur sur ce mot :

On écrit « un appel » ( nom ) le verbe se conjugue au présent de l’indicatif comme suit : « j’appelle, tu appelles, nous appelons, vous appelez, ils appellent. Pourquoi à votre avis on double la consonne (l) avec  » je », « tu », « ils » et pas avec les autres ? Vous allez peut être le découvrir en examinant ce tableau ?

appeler

Alors ? Vous l’avez remarquée ou pas ? L’astuce est pourtant simple, on double la consonne lorsqu’elle est suivie d’un « e » muet. Le changement donc n’est pas dépendant du mode, du temps ou de la personne, mais c’est l’orthographe elle-même qui impose cette régularité.

De manière générale, « les verbes se finissant en  -eler et en -eter doublent la consonne l ou t devant un e muet : je jette et j’appelle. Quelques verbes ne doublent pas le l ou le t devant un e muet. Ils prennent alors un accent grave sur le e qui précède le t ou le l. Un exemple est j’achète. Ce sont 22 verbes irréguliers. Les modèles sont acheter et geler. En voici la liste (22 verbes) : celer, déceler, receler, ciseler, démanteler, écarteler, encasteler, geler, dégeler, congeler, surgeler, marteler, modeler, peler, acheter, racheter, bégueter, corseter, crocheter, fileter, fureter, haleter ».  ( cf Le Conjugueur.fr )

Massinissa AIT IDIR 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *