Études, Langue Française, Littérature

L’anglicisme, l’influence de la langue de l’autre…

« Un anglicisme est un emprunt fait à la langue anglaise par une autre langue. L’anglicisme naît soit de l’adoption d’un mot anglais par suite d’un défaut de traduction, même si un terme équivalent existe dans la langue du locuteur, soit d’une mauvaise traduction, comme le mot-à-mot. »

La différence qu’il y a entre un emprunt de la langue anglaise et anglicisme c’est que l’emprunt est censé être un mot qui n’existe pas dans la langue emprunteuse, alors que l’anglicisme est une forme erroné d’emprunter le sens ou la forme d’un mot, d’une expression. Lorsqu’on traduit mot à mot, très souvent le sens dans la langue emprunteuse n’est pas celui de la langue d’origine.

Exemple : 

Réaliser au sens de « prendre conscience » ou encore celle d’initier pour « entreprendre, débuter, mettre en œuvre ».

Autres anglicismes courants :

– Les nominés au lieux de  » les nommés « .

– Un scoop plutôt qu’une exclusivité.

– Un remake plutôt qu’une nouvelle adaptation.

– Un gag plutôt qu’une blague cocasse.

– Un coach plutôt qu’un moniteur, entraîneur .

– Un airbag plutôt qu’un coussin gonflable de sécurité

Massinissa AIT IDIR 

Crédit : larousse.fr   –    wikipedia.org    –     topito.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *