Actu, High-Tech

Lancement commercial de la 4G fixe à partir de mai 2014.

Algérie-Télécom-prépare-le-lancement-de-la-4G

Le lancement commercial de la technologie de quatrième génération, (4G) en mode fixe aura lieu en mai 2014, alors que le lancement de la 4G mobile est prévu à compter de fin 2015, a annoncé samedi à Alger, la ministre de la Poste et des technologies de l’information et de la communication, Zohra Derdouri.

Le processus de lancement de la 4G fixe ainsi que, plus ultérieurement, la 4G mobile par l’opérateur historique Algérie Télécoms (AT) « illustre la volonté affichée du gouvernement d’inscrire l’Algérie dans une dynamique d’édification de la société de l’information et d’une économie numérique », a déclaré Mme Derdouri, dans une allocution d’ouverture de la rencontre co-organisée par son département et celui du Commerce, en célébration de la « Journée mondiale des consommateurs ».

Placée cette année sous le slogan « Fixons nos droits en matière de téléphonie », cette rencontre a permis à la ministre de la Poste et des technologies de l’information et de la communication de passer en revue les avancées en matière d’acquisition et de développement des nouvelles technologies, de même que les chantiers en attente de réalisation.

« Nous nous inscrivons pleinement à l’appel lancé pour cette journée afin de mettre l’accent sur toutes les questions de consommation qui empêchent et entravent le succès de ces nouvelles technologies, dont celles de la téléphonie mobile, qui vont servir à développer des services utiles au citoyen et adaptés à ses besoins, ses goûts et préférences », a observé Mme Derdouri.

Rappelant que le nombre d’utilisateurs de la téléphonie mobile a dépassé les 37,5 millions en Algérie pour une population de 38,5 millions et 1,3 million d’abonnés au haut débit s’agissant d’Internet, la ministre a considéré que les « droits » des utilisateurs de la téléphonie mobile et des services de TIC sont « fondamentaux » et « consacrés dans les textes législatifs et réglementaires ».

Mme Derdouri a plaidé, en outre, pour que la concurrence soit « loyale » et qu’elle s’exerce « dans le respect par les opérateurs du principe d’égalité de traitement des usagers » et dans des « conditions objectives, transparentes et non discriminatoires ».

Interpellée lors d’une conférence de presse sur la protection de l’utilisateur de la téléphonie mobile et des services l’accompagnant, la ministre  de la Poste et des technologies de l’information et de la communication, a rappelé que cette question est prise en charge par l’Autorité de régulation de la Poste et des télécommunications (ARPT) à travers deux procédures.

L’une consiste en l’obligation de conformité au label de l’ARPT pour tous les produits importés ou produits localement et l’autre faisant « obligation » aux opérateurs de soumettre leurs produits à l’ARPT pour s’assurer de leur « conformité » aux normes internationales, a-t-elle précisé.

APS

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *