Actu, Culture, Musique

LANA DEL REY : de retour avec ULTRAVIOLENCE

LANA DEL REY- ULRAVIOLENCE

Elizabeth Woolridge Grant est une artiste américaine originaire de New York, n’ayant reçu aucun enseignement musical elle se lance dans la chanson encouragée par les membres de sa familles qui voient en elle une grande chanteuse.

Après plusieurs tentatives ratées, elle trouve le chemin de la gloire sous les labels Interscope Reords et Polydor en adoptant son nom de scène actuel LANA DEL REY (combinaison de Lana Turner et la Chevrolet Delray voiture américaine des années 50).

Son premier titre à succès sera VIDEO GAME sorti d’abord en single avec un clip réalisé par LANA qui a monté des scènes entrecoupées de vieux films hollywoodiens et des images filmées par sa webcam  ; il est ensuite inclus dans son album Born to die sorti en janvier 2012.

[youtube]https://www.youtube.com/watch?v=cE6wxDqdOV0[/youtube]

Même si on l’a beaucoup critiquée, pour sa façon d’être et de chanter, elle plait au grand public et son album s’écoule en plusieurs millions d’exemplaires à travers le monde, surtout en Europe et en Australie.

Aujourd’hui, Lana marque son retour en scène et sort son nouvel album ULTRAVIOLENCE et compte bien faire taire la critique tout en restant fidèle à son style qui la démarque des autres DIVAS de la scène pop.

11 nouveaux titres en tout sont ainsi révélés, le premier d’entre eux était West Coast (14 avril 2014), une chanson qui raconte l’amour d’une façon sombre et unique.

[youtube]https://www.youtube.com/watch?v=o3SqUUoJjW8[/youtube]

Le titre le plus controversé est ULTRAVIOLENCE, dans lequel l’artiste est dite comme ayant banalisé la violence conjugale.

[youtube]https://www.youtube.com/watch?v=EJSk2RySqKg[/youtube]

Trop fabriqué ou unique en son genre, il ne faut pas dénier que l’artiste qui en apprenant la guitare à ses 18 ans et a dit  « J’ai réalisé que je pourrais écrire probablement un million de chansons avec ces six cordes » n’a pas finit de nous surprendre et de faire parler d’elle.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *