Talents

Lamou Nomade : un jeune rappeur plein d’ambitions.

Nous vous parlerons cette semaine d’un jeune rappeur qui nous vient de Draâ Ben Khedda (Tizi Ouzou). Moula Bellazreg, alias Lamou, nous parle un peu de son parcours musical que nous vous laissons découvrir sans plus attendre.

Qui est Moula ?

LAMOU de mon vrai nom Moula Bellazreg, rappeur algérien natif de Drâa Ben Khedda ( Tizi Ouzou ). J’ai 20 ans et je suis membre du collectif Nomade, qui compte à son actif 4 autres rappeurs ( El Herraz – Al2Char – Mass et Ram Chris ), 2 beatmakers ( Tsu-Beat & Schnod ). J ‘ai aussi un DJ/Producteur nommé Sofiane.

lamou

Comment avez-vous connu les membres du collectif ?

On habitait tous le même quartier donc on se connaissait déjà. En octobre 2014 on a créé moi et El Herraz le collectif Nomade, et la famille grandissait de jour en jour.

Depuis quand faites-vous du rap ?

J’ai commencé à écrire le rap en décembre 2012, et j’ai enregistré mon premier son en août 2013.

Comment écrivez-vous vos chansons, en groupe ou c’est une seule personne qui le fait ?

D’abord on se met d’accord sur un thème précis, après chacun écrit son propre couplet.

nomades

Comment comptez-vous développer votre talent ?

Je compte développer mon talent en faisant des collaborations avec d’autres artistes de différents styles, faire des scènes et produire un maximum de titres pour progresser.

Quel message transmettez-vous dans vos chansons ?

Je transmets un message à la jeunesse algérienne, aux responsables. Je raconte mon vécu ou le vécu d’une personne proche, et je donne aussi mon point de vue sur de différents sujets sociaux ou politiques parce que pour moi, l’artiste est le porte parole de la jeunesse.

Quelles sont les caractéristiques d’un vrai rappeur à votre avis ?

Un vrai rappeur pour moi doit être complet, il doit surtout être cultivé, avoir des connaissances musicales et un riche vocabulaire pour pouvoir faire face à n’importe quel sujet lors de l’écriture. Il doit aussi avoir un vécu et être franc dans ses titres, genre il ne doit pas rapper des trucs qu’il n’a pas vécu du tout, il doit faire des sons clean avec un langage respectueux pour viser toutes catégories de personnes.

Un dernier mot pour nos lecteurs ?

D’abord, je vous remercie au nom de tout le collectif pour cette interview, et j’invite les lecteurs à nous découvrir, à partager avec nous notre passion et à nous donner leurs avis. Athellaw.

Merci Moula, nous vous souhaitons une très bonne continuation ainsi qu’à votre collectif.

Pour suivre Moula & sa team :

#Facebook : Nomade.

#Youtube : Nomade TV.

 

Interview réalisée par : Sarah ZERMOUN.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *