Culture, Littérature

La filière « Lettres » dans les lycées

Le système d’enseignement algérien au lycée comporte plusieurs filières : Maths, Sciences, Maths technique et lettres,  je garderai cet ordre pour traiter un sujet qui  m’a personnellement  marquée au lycée !

Pourquoi la filière «  Lettres  » (Langue étrangère ou Philosophie) est – elle négligée ?  

Pour commencer, comme vous le savez, la moyenne d’admission à la filière Lettres est plus basse que celle des autres, en outre les élèves avec de bonnes moyennes sont orientés « scientifiques», et ceux avec des moyennes moins bonnes sont orientés  » Littéraires ».

Néanmoins que le choix persiste entre ces deux filières pour ceux qui ont de bonnes moyennes, mais rares sont ceux qui le font.

-Donc au lycée c’est connu, les* plus durs * ce sont les matheux ensuite les scientifiques et pour finir les lettres.

Mais pourquoi cette idéologie que nous avons créée au fil du temps? Pourquoi  celui qui fait plus de maths et  de sciences est soi-disant « meilleur » voire « plus intelligent »  que celui qui lit, qui apprend et qui s’exprime ? Ce n’est pas seulement chez les élèves qu’on trouve ça , même chez les enseignants et les parents , il attendent toujours un meilleur résultat  d’un matheux ou d’un scientifique que d’un littéraire , parfois ils leurs  prévoient  même  un « meilleur avenir  » ..

Et pourtant chacun est bon et intelligent dans son domaine,  ils fournissent le même effort mais de manière différente, et puis il faut bien qu’ils aient cette variété de domaine, ces préférences pour telle ou telle passion ce CHOIX  pour   aboutir à une société harmonieuse et équilibrée, n’est ce pas ?

Ceci dit ça reste une modeste remarque que j’ai faite, et le sujet est bien plus vaste pour être traité en quelques lignes,  surprenez nous avec vos remarques là-dessus !