Talents

Jeunes talents algériens !

Jeunes talents algériens. Qui sont ils ? Qu’attendent-ils de l’Algérie ? Et que leur a-t-elle offert ?

[ Partie 1 :  Musiciens ]

Nous rencontrons dans notre quotidien, des gens talentueux ou maitrisant un instrument, des jeunes qui ont eu le privilège de faire de la musique dès leurs jeunes âges ou ont suivi un chemin qui les a toujours attirés. Algérie, pays riche de ces artistes, mais :

• Qu’est ce qu’elle en offre pour les garder ?

 •Qu’ont-ils et  que veulent-ils ?

Nous vous présentons quelques uns et leurs désirs.

» Sarah Mèlina Zermoun : [Chanteuse amatrice, Guitariste]

Depuis mon plus jeune Age, je rêvais de tenir une guitare entre mes mains et jouer..J’admirais les personnes qui savaient y jouer, qui avaient vraiment une excellente oreille musicale. Jusqu’a l’année dernière mon cousin m’a offert une guitare classique, j’étais comme un petit enfant fou de bonbons  Bref, je ne savais pas encore comment m’y prendre mais, avec le temps, je me suis bien améliorée et j’étais même surprise ! je n’avais encore jamais pris de cours de Solfège.. mais j’écoutais seulement une mélodie, et en un rien de temps je me retrouve a jouer des accords, juste en les écoutant.. donc j’ai commencé à essayer de chanter et de jouer en même temps, ce qui n’étais pas évident.. mais mon premier cover était ‘Jeff Buckley;Hallelujah’ une magnifique chanson que j’ai reprise a ma façon en arpège.. depuis ce temps la, j’ai rejoins le conservatoire pour le chant, et j’ai participe à plusieurs master class, donc mon parcours était simple, celui d’une amatrice qui fait des covers.. ça me permettait d’exprimer tout ce que je voulais, ma joie, ma tristesse, ma colère, vraiment tout.. chaque chanson a son humeur.. mais c’est une passion que je ne pourrais jamais laisser tomber.. surtout que mon Père ‘allah yerahmou’ veillait spécialement a ce que je n’arrête jamais.. Donc, Pour ceux ou celles qui n’ont pas encore découvert leurs talents, si vous voyez que vous avez de la volonté, il faut juste suivre votre intuition et ne pas laisser tomber votre passion. C’est un sentiment hors norme de monter sur scène croyez moi. je dirai, l’Algérie a offert de magnifiques chances aux artistes, il y a eu pleins de concours qui on été crées pour retrouver de jeunes talents, qui débordent d’énergie et de passion.. elle a offert l’opportunité de se présenter, de partager sa passion avec les citoyens et même avec le monde.. C’est une chance qui doit être saisie a mon avis ! ce qu’un artiste aimerait avoir, c’est plus de moyens pour répéter, pour faire de la musique, la majorité des conservatoires sont en manques d’instruments, tels que les pianos, les basses, les violoncelles, les instruments qui sont pourrais je dire, rarement utilisées mais qui ont besoin d’être a leur propre lieu. et je pense qu’avec un peu de bonne volonté et d’organisation, ils pourront peut être nous mettre une scène ou chaque artiste peut jouer.. SANS pour autant donner une fortune pour ca. voila  make shine your future, with your shining music ! Peace.

 

 » Amine Daifallah : [guitariste]

Quand j’étais jeune, mon cousin avait une guitare, celle de mon père.. Comme je commençais a aimer un petit peu la musique, j’ai commencé a m’intéresser a cella. il me l’a prêté puis j’ai appris tout seul avec.. Et on a fait un petit orchestre. Ensuite, j’ai commencé a m’intéresser aux autres styles musicaux. et je vous dis, la musique m’a beaucoup aidé à traverser une assez lourde période.. Elle m’a aidé à éviter la drogue, je vous le dis bien ! et a mon avis, ce que l’Algérie a à offrir aux artistes c’est du potentiel d’être artiste dans notre environnement.. sinon, elle ne leur offre qu’un grand Walou* malheureusement.. ce qu’ils aimeraient avoir c’est une main de reconnaissance.. Qu’ils soient protégés et respectes, jusqu’a ce qu’ils peuvent en faire un métier.

 

» Souhil Kiared : [guitariste]

j’ai commencé à aimer la musique depuis tout petit.. quand j’avais 4 ans j’avais une guitare, et c’est à partir de ce moment là que j’ai commencé à comprendre que j’avais un don, mais ce n’était pas vraiment clair.. ensuite lors de mon 17eme anniversaire, ma mère m’a offert une guitare, je suis parti chez un ami histoire d’apprendre quelques morceaux, il m’a accordé ma guitare et j’ai tout de suite appris facilement à jouer son morceau.. c’était a ce moment la que j’ai découvert que j’étais doué.. ensuite j’ai intégré une chorale, je ne savais même pas que j’avais une belle voix, le prof m’a demande d’interpréter quelque chose, j’étais choque.. donc c’était comme ça mon début, et la ca fait 4 ans que je travaille comme chanteur guitariste,. Mais nos artistes ici en Algérie, sont traites avec mepris, et on manque de beaucoup de choses.

 

 » Zinou Belhakimi [Mondoliniste]

J’ai commencé à 14 ans, c’était d’ailleurs la première fois que j’avas compris ce qu’était le Chaabi. Alors je me suis intéressé a ce style depuis ce temps la, et comme le Mondol est l’instrument principale du Chaabi, j’ai commencé à apprendre et à y jouer.. je suis devenu un crac sur ca ! C’est une passion que je n’abandonnerai pas. En ce qui concerne ce que l’Algerie peut Offrir aux jeunes artistes, elle ne peut donner une très grande importance a cela, et ce que les artistes veulent c’est justement de l’importance ! Mais bon, il faut croire que dans notre pays, il ya de très beaux talents qui ne seront jamais découvert !

 

 » Nabil Belghanem [Pianiste]

A l’âge de 6 ans je voulais absolument faire du piano, alors mes parents m’ont inscrit au conservatoire d’Alger ou j’ai eu un très bon enseignement de solfège et aussi du piano universel, c’était une passion hors norme pour moi, qui m’aidait à exprimer tout ce que je voulais faire passer à travers ma musique. Et pour ce qui est de l’Algérie et ce qu’elle a à offrir aux artistes, ça me fait bien rappeler une très belle phrase dite par l’ex président des USA John Kennedy: « Ne demandez pas ce que votre pays peut faire pour vous. Demandez ce que vous pouvez faire pour votre pays.  » si nous voulons suivre nos passions, nous devons chercher, et trouver la ou notre place est destinée.

 

Et vous ? Jeunes talents ? Présentez vous & faites nous part de vos suggestions !