Talents

Insomniak : Des algériens qui émergent les scènes du rock alternatif !

Insomniak est un groupe de rock alternatif formé en 2009 par 4 jeunes qui ont une passion commune de la musique.

Découvrez ce groupe ici :

 Comment votre groupe s’est formé ? Le début du parcours ?

Initialement, Bilel et Lotfi voulaient fonder un groupe de rock alternatif à Oran, c’est presque ironique vu qu’on avait même pas de quoi se payer des amplis !!! Cependant, on a mis un peu d’argent de coté pour acheter du matos. Au même temps, il nous fallait un batteur et un guitariste sympas et qui ont de l’ambition et surtout de l’imagination. Cela n’a pas tardé ,  on a donc fini par trouver godasse à nos pieds, durant l’été 2009 le groupe commençait à répéter dans un garage (classique pour un groupe de rock).

 Insomniak pourquoi ce nom ?

Insomniak, c’est venu comme ça alors que je galérais (Bilal) tard dans mon lit pour trouver un nom, on en avait proposé plusieurs les jours qui avaient précédés mais pas de coup de cœur, finalement Insomniak est bien représentatif puisque il s’est avéré plus tard que la plupart des membres le sont.

☠ Ou pourriez vous , vous situer par rapport aux groupes algériens ?

Par rapport aux groupes algériens? c’est un peu vaste comme point de comparaison. On peu juste dire qu’on ne dépend d’aucun sponsor ou association, nos contrats sont rarement cochés sur papier en bon et du forme (une fois trois représentants de l’Onda sont venus nous proposer de déposer un truc machin chose sur nos compositions mais comme le dis Ryad je ne fais pas confiance ). De plus on est l’un des rares groupes algériens qui ne chantent pas en arabe (malgré les facilités médiatiques que cela pourrait apporter), donc je crois qu’on pourrait nous mettre dans le tiroir de l’underground sans vouloir nous coller une étiquette c’est juste que nous ne nous sentirons pas a l’aise a chanter El-goumari sur un plateau télé (je n’ai rien contre la chanson bien au contraire).

Et depuis qu’avez vous réalisé? 

Bien entendu, après les répétitions, naît le désir de jouer sur scène. C’est ce qui s’est réalisé le 08 Mai 2010 quand on a participé à un concert de charité au théâtre Régional d’Oran, après quoi le groupe a reçu quelques propositions et a fait plusieurs prestations dans des salons et cafétérias à Oran mais aussi dans des scènes telles que le théâtre des verdures au festival « Jil Bladi » et au cinéma Feth ainsi que le passage à la chaîne III (évitez de l’écouter, on aurait dis quatre autistes à l’école des fans). Cette période a été très importante pour le groupe dans le sens ou elle a consolidé les relations entre ses membres mais aussi en créant des rapports intimes avec son public.

 Comment voyez vous l’avenir de la musique en Algérie ?

Personnellement on se prend pas trop la tête on se voit on répète, on s’amuse et l’avenir de la musique en Algérie ce n’est pas vraiment notre plus grand soucis… je vois d’ici les torches voulant nous incendier pour ce que je viens de dire, pour nous ce qui compte c’est le groupe on est comme quatre frères, on vit ensemble on rit ensemble (non on ne pleure pas ensemble c’est pour les chochottes ) quand on en a envie on fait de la musique, quand on en a envie on prépare une scène pour revoir notre public.

☠ Quels sont vos projets ?

Actuellement, le groupe fait un enregistrement studio de ses compositions. On envisage aussi de reprendre les prestations dans des endroits sympas tout en étudiant de nouveaux horizons musicaux.

 

Insomniak – Simply Blind ( Live Théâtre régional d’Oran )

[youtube]http://youtu.be/oXYl3Y-Un8k[/youtube]