Culture, Littérature

Il parle peu mais dit tant : sans Voile sans remords.

Sans voile sans remords, quand les souvenirs prennent le dessus sur la vie.

hawa-magazine_Page_30_Image_0003

Leila Aslaoui a très bien connu la décennie noire ou rouge mais tristement maudite par des milliers d’innocents.

actualite2[10914]

Dans son livre Sans voile sans remord, elle narre le vécu d’une famille algérienne mixée entre la violence, la haine et les tourments. Elle dévoile un racisme égocentrique que les Hommes ne cachent pas envers les autres. Elle y dévoile une soif de liberté que seuls les plus imaginaires peuvent espérer, rêver et contempler.

L’histoire commence avec le tourment d’une femme mystérieusement triste et ensanglantée par ses gestes mous et ses propos flous. Elle rencontre l’écrivaine, ancienne camarade de classe, et lui ressort les bêtises écolières qu’elles ont toutes deux connu. De là, une promesse est faite et une aventure littéraire commence pour une romancière dont la plume charme l’Algérie d’aujourd’hui.

Pour ne pas trop vous embrouiller, je vous laisse acheter, prêter, chercher titiller le livre de Leila Aslaoui, cette dame qui a tant voulu faire pour son pays.

Il ne coûte que 400 dinars et est disponible à l’édition Dalimen.

Lisez beaucoup, parlez peu, écoutez beaucoup, questionnez vous tant et ne dites jamais OUI, OUI.