Talents

Hanane Benmediouni, une mangaka à l’avenir prometteur…

Dz-gen vous fera la connaissance aujourd’hui d’une jeune dessinatrice/ mangaka algérienne avec un talent extraordinaire, nous vous laissons la découvrir dans cette interview.  

Hanane, bonjour, pourriez-vous vous présenter à nos lecteurs s’il vous plaît ?

Hanane Benmediouni, 28 ans. Née et grandis à Chlef. Licenciée en Sciences commerciales spécialité Finances, actuellement installée sur Alger.

Parlez-nous un peu de votre passion

C’est un don que je tiens de mon père, qui dessine et fait de la peinture aussi. Avant, j’étais une simple illustratrice de contes et coloriage pour enfants dans des maisons d’éditions, mais j’ai toujours rêvé de me lancer dans le monde de la bande dessinée…

Vous dessinez depuis combien de temps ?

Depuis toute petite. Je faisais des gribouillis partout, (rire). Je vous avoue que je ne savais pas que je dessinais aussi bien jusqu’au CEM, car je me cachais pour dessiner en toute discrétion. Ma passion s’est alors développée avec le temps et l’exercice.

10897839_377807049067244_7001320571972464309_n

Vous gardez peut-être un de vos dessins d’enfance ?

Malheureusement non ! J’étais le genre de personne qui offrait tous ses dessins, je ne pouvais pas dire non quand quelqu’un me demande de lui en offrir un.

Dessinez-vous autres choses que des Mangas ?

Je préfère dessiner que dans ce style, c’est ce que j’aime, tout simplement !

Avez-vous déjà fait de la BD?

J’en ai fait quatre jusqu’à présent. Ma première BD est sortie en 2011 (Nour El-Mouloud) avec les Editions Z-Link, suivie de deux autres (Le Drapeau) en 2013, puis (Kwider) en 2014, et dernièrement une BD pour les enfants,  ( الحرفي الصغير) parue dans les éditions Aulysse en collaboration avec la Chambre de l’Artisanat d’Alger.

Vous considérez-vous parmi les premiers dessinateurs de BD ?  

En effet, je le suis, il est à signaler aussi que j’étais la première fille à éditer un manga.

Que vous faut-il pour concevoir un dessin ?

Un bon crayon à mine et une feuille blanche pour commencer, d’ailleurs j’ai toujours ça dans mon sac là où je vais (rire). Je préfère ça aux autres crayons qu’utilisent les autres filles (rire)  .

Pour finaliser mon travail, je passe à l’encrage avec des feutres noirs, et dernièrement j’utilise Plaint Tool Sai. Les couleurs bien évidemment sont appliquées et traitées sur ordinateur avec Photoshop.

10931179_383821131799169_263402983961160604_n

Quels sont les dessinateurs qui vous inspirent ?

Ils sont spécifiquement japonais : le grand  » Hayao Miyazaki  » l’auteur des célèbres mangas   » Le Voyage De Chihiro » et «  Le Château ambulant ».  Il y a également Jiro tanigushi l’auteur du  » Quartier Lointain. Ils ne sont pas les seuls à m’inspirer, il faut dire que je suis amoureuse des dessins manga…

Pensez-vous faire de votre passion un métier à l’avenir ?

Mon travail actuel est graphiste dans une boîte de communication…  Je ne peux pas faire du dessin un travail stable car ses revenues ne peuvent pas me procurer une stabilité financière.

Voulez-vous  nous parler un peu du manga en robe kabyle, comment l’avez-vous fait ?

10945059_385996601581622_1852763932_n

Concernant le dessin de la femme kabyle, je l’ai fait le jour de la nouvelle année berbère, en trois étapes :

Étape 1 : croquis (dessin au crayon).

Étape 2 : j’ai scanné le dessin et passé dans Paint Tool Sai … Je l’ai ensuite retracé puis colorié.

Étape 3 : publications sur ma page Facebook .

Combien de  temps un dessin vous prend-t-il ?

Cela dépendra  du dessin, si c’est un simple personnage fait juste au crayon, ça me prend entre  10 et 15 minutes ou peut être moins… Un dessin colorié, (le coloriage prend beaucoup de temps de 4 a 8 heures) il y a des fois où il me prend deux à trois jours pour le finaliser. Comme c’est fatiguant, je fais des pauses.

En voyant vos dessins, on s’aperçoit à quel point vous êtes perfectionniste, avez-vous fait le conservatoire ou une quelconque école d’arts ?

Non, je suis autodidacte, ma seule école était de lire la BD… J’ai fait du conservatoire mais juste pour faire de la guitare. Depuis l’apparition de mon premier manga en 2011, je me suis beaucoup améliorée et j’essaye sans cesse de m’exercer de plus en plus afin de  perfectionner mon style et ainsi être à l’attente du public algérien.

10387226_380934925421123_1263797606683714343_n

Un conseil à donner aux jeunes qui voudront se lancer dans le dessin ou le manga ?

Un conseil que je donne toujours aux jeunes qui veulent devenir Mangaka pendant les ateliers que j’anime :

Il faut avant tout, aimer ce que tu fais et faire aimer ça aux autres, exerce-toi et cherche toujours à faire mieux… prends le temps de bien faire ton dessin pour un meilleur résultat.

Voulez-vous ajouter quelque chose avant de clore cette interview ?

Oui ! Si je suis arrivée jusqu’là aujourd’hui, c’est grâce au soutien de ma famille et mes amis qui n’arrêtent pas de m’encourager pour aller de l’avant, je les remercie du fond du cœur.

Un dernier mot ?

« Quand on veut on peut  » , j’ai toujours voulu publier un manga et j’ai fini par en publier plus d’un, et ce n’est que le début j’espère.

Je vous remercie de nous avoir accordé cette interview. Dz-gen, vous souhaite une bonne continuation.

Merci à vous d’avoir pris le temps et la peine de le faire, je vous souhaite également une bonne réussite pour votre site.

Nous vous invitons à voir plus de ses dessins dans cette vidéo, régalez-vous 🙂

https://www.youtube.com/watch?v=21Zzw7bgILM

 

Massinissa AIT IDIR 

3 Comments

  1. slt, Hanane je fait des scénario manga,j’ai 21 ans étudiant de langue française de mostaganem, j’ai une histoire style ‘shenon’ et d’autres ….etc . Beaucoup de gens l’on apprécié , mais j’ai besoin d’un bon dessinateur ou une dessinatrice ,alors je peut avoir ton adresse e mail ou ton compte Face book si c possible ! merci ^^