Talents

Haitem Taha photography : embarquement vers un monde artistique.

Êtes-vous conscients que la majorité de nos jeunes talents algériens se lancent beaucoup plus dans la photographie? Sachez que chaque talent photographe cache un mystère dans les prises qu’il prend, qui nous font voir de toutes les couleurs ! Le talent de cette semaine est Haitem TAHA que nous allons vous faire découvrir à travers cette interview :

 8

~ D’abord, présentez-vous en quelques lignes s’il vous plaît Haitem.

Alors je m’appelle Haithem Taha, j’ai 20 ans et je suis en 3ème année de Licence en physique fondamentale à l’université Houari Boumédiene. Je suis quelqu’un de plutôt timide, curieux et amateur d’aventure et de nouveaux défis. Je suis un fan de lecture, de musique en tout genre et un TRÈS grand passionné de photographie !

       4 3

~ Comment étaient vos débuts dans la photographie ?

Plutôt modeste à vrai dire, si vous m’aviez dit que j’allais faire de la photographie il y a de cela 2 années, je vous aurai regardé avec étonnement… en fait, je voulais faire de l’astrophotographie, des photos du ciel nocturne et d’objets célestes, sauf que je n’ai réussis à me procurer qu’un appareil photo mais pas de télescope, alors en attendant, je me suis lancé dans la photo proprement dite et il s’est avéré que j’ai adoré ça ! J’ai donc poursuivis en m’améliorant au fur et à mesure et c’était magique à mon sens.

2

~ Avez-vous d’autres passions à part la photographie ?

Oui bien sûr, je suis aussi passionné par l’astronomie et l’astrophysique en général mais aussi par la musique, je joue à la guitare pendant mon temps libre.

9

~ Pourquoi avoir choisi la photographie et non pas une autre passion ?

Au fait, c’est venu tout seul. La photographie c’est la passion dont je prenais vraiment plaisir naturellement à la pratiquer, prendre une photo donne une satisfaction assez unique en soi, en vue du résultat obtenu et de ce que l’on veut exprimer à travers elle, et c’est quelque chose de formidable !

6

 ~ Comment faites-vous pour développer  votre talent ?

 Je suis membre depuis quelque temps  d’un club de photographie, dessin et  d’infographie à l’USTHB, qui s’appelle  Club Racim, c’est ce qui m’a permis de  côtoyer de formidables personnes partageant la même passion que moi, et  avec qui j’ai beaucoup appris et échangé.  J’ai aussi participé à quelques expositions et ateliers, ce qui m’a permis de faire face  à la critique que j’ai prise en compte d’ailleurs pour améliorer davantage mes  prises. Sans oublier que je me fie beaucoup à l’intuition qui est un atout très important pour moi, c’est ce qui rend la photo unique et extraordinaire à mon sens.

5

~ Faites-vous de votre passion un métier ?

Pas pour le moment ! Ça reste pour moi une passion qui me permet de m’évader et de m’amuser en quelque sorte, mais bon ça reste une éventualité que je n’exclus pas dans un future lointain, pourquoi pas.

1

~ Quels sont vos futurs projets ?

J’ai plusieurs projets en cours de réalisation, toujours à travers le Club Racim, notamment une exposition à l’occasion de l’anniversaire de l’USTHB, le 24 avril prochain, que je vous invite avec joie à venir voir, mais aussi l’organisation de deux concours de la photographie dont je chapeaute les préparatifs ces jours-ci. Je souhaite aussi commencer à faire enfin de l’astrophotographie et d’autres projets encore (je l’espère),  j’ai donc très hâte de relever tous ces défis là !

*Parcourez l’univers de Haitem en le suivant sur sa page Facebook : Haitem & Ammar photography.