Bien-être, Santé

Food-Print, testez votre intolérance alimentaire

foodprint

Saviez-vous qu’il existe des composants alimentaires qui peuvent être dangereux pour votre santé, et ce, en développant une réaction d’hypersensibilité vis-à-vis d’un aliment ingéré.

Sinon, pensez-vous être intolérant à certains aliments ?  Avez-vous déjà ressenti un mal aise suite à la consommation d’un produit alimentaire bien précis (à titre d’exemple : les poissons, les arachides, les dérivés du lait, les produits à base de blé, etc.) ?.

En effet, 45% de la population mondiale présente une ou plusieurs intolérances alimentaires dont nous allons nous intéresser dans cet article à leur nouveau test de diagnostic « Foodprint« . Mais avant tout, définissons d’abord qu’est-ce une  » allergie ou intolérance alimentaire ?  »  En bref, il s’agit d’une perte de la tolérance naturelle pour les aliments qui renferment des allergènes, qui pouvant s’exprimer par une réaction anormale et inadaptée partout dans le corps (la peau, voies respiratoires, tubes digestifs, etc). Les symptômes apparaissent au bout de quelques minutes à quelques heures après le contact avec l’allergène : urticaires, dermatite atopique, œdèmes de Quincke (voir image ci-dessous), vomissements et diarrhées. Sachons que l’intolérance alimentaire peut parfois être néfaste, c’est le cas pour les personnes hypersensibles aux Bêta-lactoglobulines (protéines du lait).

œdèmes de Quincke

FoodPrint est un nouveau test détectant l’intolérance alimentaire, proposé par Cambridge Nutritional Sciences, son principe consiste à rechercher et mesurer la concentration sanguine des anticorps type IgG qui induisent la libération de l’histamine, un produit incriminé dans le déclenchement de la réaction inflammatoire. Rappelons également que  ce test est fiable pour 220 aliments reconnus comme allergènes.

– Technique ELISA utilisée dans Foodprint –

Pour ceux qui sont tentés par ce test, l’analyse est réalisée sur un échantillon sanguin et dure environ 1h30. Vous pouvez donc avoir votre profile complet le jour-même, cela  aidera votre nutritionniste à établir un régime personnalisé suivant l’intensité de votre intolérance :

  • Si le niveau de l’allergie est élevé, le nutritionniste éliminera les allergènes de votre menu pour une durée de 3 à 6 mois ;
  • Si le niveau de l’allergie est modérée, la fréquence ainsi la quantité de l’allergène devra être réduite pendant au moins 3 mois ;
  •  Si votre résultat est normal, aucune restriction ne sera alors exigée.

 

Pour les intéressés, ce test est disponible uniquement au Centre Medical Farabi en Tunisie.
Article rédigé par : Samira ACHI – Nutritionniste –

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *