Actu

Exposition à Alger sur l’histoire des arts martiaux au Japon

Une exposition sur l’histoire des arts martiaux au Japon a commencé ce mercredi 18 février au Centre des arts et de la culture (Bastion23) d’Alger, en présence de l’ambassadeur du Japon en Algérie, Fujiwara Masaya, et qui sera ouverte jusqu’au 10 mars prochain.

Cette exposition montre l’évolution des techniques de combat des samouraïs à travers les siècles, par la présentation de 40 pièces, notamment des casques, des épées d’entrainement, des montures de sabre ou encore des équipements de protection.

« Le Budo désigne l’ensemble des arts martiaux japonais dont les plus connus mondialement sont le Karaté, le Judo, l’Aïkido, le Kendô et le Sumô. Les arts martiaux sont nés de techniques de combat des samouraïs, guerriers japonais, qui se sont développées au cours des siècles. » a indiqué Fujiwara Masaya.

Selon lui, l’inauguration de cette exposition « contribuera à la consolidation des relations entre l’Algérie et le Japon dans le domaine sportif ». Il ajoute : « L’Algérie et le Japon pourront partager des valeurs semblables telles que la sérénité, la sécurité et la recherche de la paix. Cet événement annonce la participation du Japon à la prochaine manifestation de Constantine, capitale de la culture arabe 2015 « .

L’ambassadeur japonais conclut avec :  » L’Aikdo n’est pas un sport de lutte. Il insiste sur l’importance d’unir les forces du pratiquant à celles de son partenaire afin de s’améliorer ensemble. Le but final des arts martiaux est d’instaurer de hautes valeurs telles que l’entraide, le respect mutuel et l’esprit de la collaboration entre les êtres humains ».

Le lancement de cette exposition a vu la collaboration de certaines associations d’arts martiaux en Algérie, notamment l’association « Aiki Shuren » de Blida qui a exposé une démonstration en Aïkido.