Culture, Musique

Everest : le Rock Alternatif à l’algérienne

906288_10200589448851469_2145883228_o

La musique est un art si puéril et naturel qu’il voit le jour partout et nulle part. C’est ainsi que dans la brise marine de la Madrague, un beau jour de l’été 2009 est née l’aventure du jeune groupe Everest.  Ils sont doués, passionnés et talentueux. Avides de bonne musique qu’ils reproduisent via leurs covers , notamment War de 30 Seconds to Mars, ils ne lésinent pas aussi à produire leur propre musique, cocktail de rock pur occidental et de différents genres algériens  en arabe dialectal.

Everest, qui ? Où ? Comment ?

Tout commença en  été 2009, dans un petit quartier d’Ain Benian Kamel (guitariste, chanteur) et Hakim (bassiste du groupe) ont voulu monter un groupe. Le groupe fut renforcé par Ahmed (guitariste soliste) et Yanis,  petit frère de Kamel  à la batterie.

Ainsi, Everest vut le jour. Après une phase de formation et de reprises classiques de titres légendaires durant laquelle le groupe répétait au sein de  l’association SOS  Bab El oued, l’innovation commença lorsqu’ils décidèrent de composer leur propre chanson au rythme Rock Alternatif traversé d’échos algériens qui font la particularité d’Everest Rock.

Le groupe apparut sur scène pour la première fois en 2009 à Hydra, depuis Everest se produit un peu partout dans les salles d’Alger : Ibn Zeydoun, Bab Ezzouar, La Madrague en passant par l’IF (Institut français ex CCF) au côté de Siera Maistra et El Mouggar.

Enfin, Everest se produira prochainement à l’occasion de la fête de la musique le 21 Juin au CCF Alger.

 

Aperçu du tube  War : http://www.youtube.com/watch?v=y_7e9-2E8vU