Actu

En prévision de la 3G : la guerre des smartphones a commencé.

La bataille des smartphones est déclarée entre opérateurs en prévision du lancement commercial, le 1er décembre prochain, des services et produits de 3G.

Hier, lors d’un point de presse tenu à Alger, LG a présenté son dernier smartphone, baptisé Optimus L5 II. Deux événements sont dans le viseur de cette marque : le match retour de l’équipe nationale de football dans le cadre des qualifications au Mondial 2014 ainsi que le lancement de la téléphonie cellulaire de troisième génération en Algérie. Le timing choisi n’est donc point fortuit. LG, qui sponsorise la sélection nationale de football, lui a dédié son dernier smartphone en le baptisant Optimus Fennec II, conçu spécialement pour l’événement. Il s’agit du second appareil dédié à l’équipe nationale, puisqu’il y a de cela une année, le premier téléphone de l’équipe nationale faisait son apparition sur le marché algérien : l’Optimus L3 dual ou Optimus Fennec. Une année après sa mise sur le marché, LG a carrément cartonné avec, au tableau, 25 000 unités vendues.

optimus-L5-accueil-prise

Hier, c’était au tour de l’Optimus L5 II (Fennec II) d’être mis officiellement sur le marché. LG prévoit le même niveau de vente, bien que le lancement des produits et services liés à la technologie de 3G risque de tirer encore les ventes plus haut que prévu. L’Optimus L5 II est adapté aux technologies en relation avec la 3G. D’autres appareils feront leur entrée sous peu, dès le lancement commercial de la téléphonie mobile de troisième génération, prévu en décembre.

LG a ainsi clairement affiché la couleur. La bataille des smartphones s’annonce d’autant plus coriace cette année que la lutte est restée à son stade soft, faute d’une technologie nécessitant des appareils aux multiples applications internet. Pour les différents opérateurs, dont LG, le lancement de la 3G est une chance à saisir. Le dernier des smartphones de LG entend faire parler de lui. Trois maîtres mots le définissent : l’élégance, la finesse et le style. LG fait ainsi appel à ses poids lourds capables de peser sur le marché des smartphones post-3G.

Les atouts de l’Optimus L5 II ne sont pas des moindres ; il s’arme notamment d’une batterie haute densité (1700 mah), d’un design lumineux ainsi que d’une technologie LED. Pour l’opérateur, cette offre correspond bien aux nouvelles donnes du marché, marqué essentiellement par le passage à la technologie 3G. La bataille des smartphones est ainsi annoncée. LG est forte présentement de 15 à 20% de parts de marché sur le segment des smartphones.

L’exercice 2012 s’est soldé par une croissance de 35% des ventes, tous produits confondus. Les prévisions de croissance pour cette année s’établissent à 25%, selon le directeur général de LG Algérie, Woo Sang Ahn. Le marché algérien occupe la troisième place en Afrique, derrière les marchés égyptien et sud-africain. Le passage, sous peu, à la production locale de certains produits LG devrait donner un autre coup d’accélérateur aux ventes de cette marque en Algérie.

 

Source : El Watan