Bien-être, Santé

Eczéma : vers un soulagement naturel.

L’eczéma, étant reconnu comme dermatite atopique, est une inflammation de la peau, se manifestant par des démangeaisons, des squames, des rougeurs, des vésicules remplies de lymphe, etc. Il apparaît sur des zones bien précises sur le corps (voir ci-bas). Toutefois, l’eczéma peut se manifester très tôt (chez les nourrissons), comme il peut disparaître dans 80% des cas à l’adolescence.

Zones d'eczema

Le problème majeur que rencontrent les personnes atteintes d’eczéma est bel et bien l’envie de se gratter ; plus on gratte la région affectée, plus l’envie augmente et cela finit souvent avec une peau effrayante avec des plaies sanguinolentes ; mais nous savons que si l’on peut résister aux démangeaisons c’est déjà un grand pas vers la guérison des lésions.

Les dermatologues affirment qu’il n’existe aucun traitement définitif et efficace, mais  l’eczéma peut avoir plusieurs origines dont l’alimentation, c’est pourquoi, nous avons choisi de proposer dans le présent article des conseils afin de soulager ce type de dermatose, et pourquoi pas espérer une disparition des symptômes majeurs :

◊ Démangeaisons : Ne vous grattez surtout pas ! Pour y remédier, appliquez des compresses à l’eau salée sur la zone d’eczéma, une solution simple et facile. Nous vous conseillons également d’essayer l’huile de coco qui est deux fois plus efficace contre la démangeaison que les autres huiles.

Huile de coco

◊ Origines alimentaires : jusqu’à présent, aucune étude n’a encore réussi à prouver le comment du pourquoi l’eczéma est déclenché, mais plusieurs nutritionnistes à travers le monde estiment que certains aliments peuvent être à son origine, de telle sorte que quelques personnes soient intolérants aux allergènes.

Il est donc très courant que les symptômes disparaissent après une semaine d’élimination du Gluten (protéine des céréales) et du Lactose (sucre de lait) de son menu alimentaire. Toutefois, d’autres personnes n’observent aucune amélioration étant donné que plusieurs aliments contiennent des allergènes (ex. fraises, chocolat, kiwi, amandes, cacahuètes, etc.) ; dans ce cas, votre nutritionniste vous fera le suivi d’une semaine, en vous délivrant un carnet sur lequel vous noterez en détail tous les aliments consommés, tout en évitant ceux qui sont suspectés d’être à l’origine de votre eczéma. Le recueil des sept jours est suivi par une phase de réintroduction durant laquelle l’aliment mis en cause sera enfin connu.

Il est nécessaire d’adopter un régime anti-inflammatoire enrichi en vitamines D, provitamines A, et en lipides poly et mono-insaturés, parlez-en à votre spécialiste.

◊ Derniers conseils :

√ Diminuez vos apports en sucre et produits sucrés qui augmentent le niveau d’insuline et provoquent l’inflammation ;

√ Évitez toutes sortes de fritures (surtout de la pomme de terre), car ils favorisent dix fois plus le vieillissement de la peau et lui font perdre son élasticité ;

√ Privilégiez les probiotiques (ex. yaourt Activia, petit lait, lait caillé, etc.) et consommez plus de cornichons et de choucroute (attention aux hypertendus). Quand la flore intestinale est bien équilibrée, tout le corps sera en bonne santé !

√ Car la santé psychique amène à la santé physique, évitez tout environnement stressant.

À votre santé !

Article rédigé par : Samira ACHI – Nutritionniste.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *