Actu, High-Tech

Débit, numérotation : Ce que vous devez savoir sur la 3G.

 Ce que vous devez savoir sur la 3G++ en Algérie

 La téléphonie mobile de troisième génération (3G++), dont la commercialisation vient d’être lancée en Algérie, devra permettre des débits pouvant atteindre les 42 mégabits/seconde (Mb/s).

Avec ce débit, le visionnage de vidéos, voire d’émissions de télévision, la visiophonie et le streaming ou lecture en continu (envoi de contenu en direct ou en léger différé permettant la lecture d’un flux audio ou vidéo à mesure qu’il est diffusé) seront très fluides.

 

La 3G++,  représentée principalement par la norme Universal Mobile TelecommunicationsSystem (UMTS), permet, donc de surfer sur Internet avec un débit, de loin, bien plus rapide qu’avec le GSM ou 2G, dont le débit avoisine les 256 Kb/s (très faible pour la vidéo et autre visiophonie).

Une numérotation spéciale 3G++

 Un numéro spécial a été dédié à la 3G++ par l’ARPT, qui a rendu public deux décisions visant à « encadrer strictement » les conditions d’abonnement aux services de la licence 3G++.

L’objectif de ces décisions étant de « séparer strictement » les deux licences GSM et 3G en dépit de l’exception accordée par l’ARPT aux opérateurs de la commercialisation d’une carte SIM/USIM commune aux deux numéros GSM/3G pour les abonnés qui en expriment le souhait à l’opérateur.

 

Concernant la seconde décision, l’ARPT a précisé qu’il s’agissait de mettre en place « le mode opératoire d’une identification précise et incontestable de chaque abonné postpayé ou prépayé, gage de la constitution par les opérateurs d’une base de données de leurs clients 3G cohérente et fiable ».

 

« De telles dispositions sont de nature en outre à préserver l’usager d’une identification erronée ou confuse qui pourrait lui causer des désagréments en cas d’enquête judiciaire à l’occasion d’une utilisation malveillante d’une carte SIM identifiée à tort en son nom », a assuré l’ARPT.

 

>> RadioAlgerienne