Santé

Cuisson au four à micro-ondes : la vérité !

four à micro-ondes

« Cuisson rapide », « cuisson facile » ! Une publicité que les médias diffusent pour ce four à micro-ondes qui a révolutionné les techniques culinaires pour des millions de consommateurs.

Vous trouverez dans cet article les effets de la cuisson au four à micro-ondes sur les aliments et votre santé, mais rappelons d’abord le mode d’action de celui-ci.

Les ondes émises par le four à micro-ondes ciblent les molécules d’eau contenues dans l’aliment ; en les faisant agiter entre elles à une vitesse ultra-rapide aboutissant à un frottement entre ces molécules, qui par la suite, engendre l’augmentation de la température.

  •  Effets du four à micro-ondes sur les aliments :

Généralement et comme n’importe quel mode de cuisson, la température élevée dénature partiellement les protéines et les graisses contenues dans les aliments, mais ce n’est pas tout, la vitamine C est majoritairement détruite car c’est la plus thermosensible parmi tous les composants nutritionnels.

Toutefois, une étude récemment publiée dans le journal The science of food and agriculture, a montré que le four en question détruit 97% des flavonoïdes (type d’antioxydants présumés dans la prévention des cancers et maladies cardiovasculaires) qui s’avère résistant à la cuisson traditionnelle.

Sachez également, que vous ne devez jamais « cuire » un morceau de viande au four à micro-ondes, ce dernier n’élimine absolument pas les micro-organismes (virus, bactéries, parasites, etc.), ni leurs germes ! Seule la cuisson traditionnelle a la capacité d’inhiber leur croissance ainsi leur activité toxique.

  • Utilisation des récipients en plastiques :

Faites gaffe ! Les récipients en plastique que vous utilisez afin de réchauffer vos plats, sont souvent fait à base de PVC (PolyChlorure de Vinyle) qui est issu du pétrole. En contact de la chaleur, le plastique libère des composants chimiques qui fusionnent avec les aliments chauffés à l’intérieur, c’est le cas du Bisphénol-A et des Phtalates, de dangereux perturbateurs endocriniens.

En outre, le four à micro-ondes génère la libération des produits de glycation d’une manière avancée, qui s’avèrent nocifs pour les personnes diabétiques.

 

Pour en finir, voici quelques conseils :

  • Préchauffez vos aliments dans des récipients en verre dépourvus de peinture ;
  • Optez et privilégiez le four traditionnel ;
  • L’utilisation répétée et très fréquente de ce mode de cuisson non conventionnel, vous expose à une mauvaise hygiène nutritionnelle, qui peut se traduire à moyen terme par des déficiences nutritionnelles, car vos aliments n’ont pas la qualité nécessaire pour assurer le bon fonctionnement de votre organisme ;
  • Ne préchauffez jamais le lait infantile au four à micro-ondes, non parce que le biberon génère du Bisphénol-A, mais aussi car toutes les protéines lactiques indispensables à votre enfant seront dénaturées.

 

 

 

Article rédigé par : Samira ACHI – Nutritionniste.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *