Bien-être, Santé

Cinq astuces anti-ballonnement

Young woman in pain

Le ballonnement abdominal, un état dans lequel on se sent lourd et l’abdomen apparaît gonfléDans de nombreux cas, il est accompagné par des douleurs abdominales et/ou des sensations d’inconfort. La plupart des gens éprouvent des ballonnements, en raison d’accumulation des liquides et/ou des gaz intestinaux provoqués par la consommation de certains aliments. Cependant, si vous prenez des mesures simples pour changer vos habitudes alimentaires, vous pourrez oublier ce ventre ballonné.

 Vous trouverez ci-dessous, cinq conseils pour réduire les ballonnements abdominaux :

1- Mangez moins de sel : le sel attire l’eau, ce qui conduit au ballonnement. Les aliments qui ont une très faible teneur en sodium sont la meilleure option à choisir.

2- Ajoutez du gingembre à vos repas : le gingembre a de tout temps été un remède pour les ballonnements. Vous pourriez tout simplement sucer une tranche de racine de gingembre frais, ou l’ajouter à vos soupes.

3- Profitez de chaque bouffée : rappelez-vous, la mastication est la première étape de la digestion, donnez lui l’importance qu’elle mérite. En prime, vous mangerez moins si vous vous concentrez sur chaque bouchée. Il est conseillé de ne pas manger trop vite car cela augmente l’ingestion d’air et fait gonfler.

4- Choisissez les bons fruits : surprise ! Certains de vos aliments préférés contiennent de grandes quantités de fructose, ce qui provoque les gaz et les ballonnements. Les plus fréquents parmi ceux-ci sont les bananes et les pommes. Donc, consommez des fruits à faible teneur en fructose, comme les baies, les melons et les raisins, ce sont les plus faciles à digérer.

5- Évitez les boissons gazeuses : quand on souffre de ballonnements, mieux vaut limiter sa consommation de boissons gazeuses. Leurs gaz encombrent le tube digestif et entraînent une distension des parois de l’estomac et de l’intestin, d’où, une sensation de pesanteur abdominale accompagnée d’un gonflement.

N’oubliez surtout pas :  « La vie est dans la santé, pas dans l’existence.»