Talents

ARAM Mohamed premier bédéiste algérien

aram
Au stand de DZ Gen – FIBDA 2013

ARAM Mohamed est le premier bédéiste algérien, l’équipe DZ-Gen a pu rencontrer cette magnifique personnalité durant l’événement FIBDA 2013. Et à partir de là, L’équipe a pu tirer quelques unes de ses réponses personnelles. Sa première réalisation fut en 1967, avec la création de la première BD “une sirène à Sidi Féruche” (Sidi Fredj) . Cette dernière a paru dans le journal d’actualité hebdomadaire d’Algérie. Ce grand homme, à la fois sage et humoriste, nous a honoré de sa présence lors de l’événement du FIBDA, il a été gentil de partager et de donner quelques conseils à nos jeunes bédéistes algériens amateurs.

Quelques conseils pour les jeunes bédéistes  par ARAM Mohamed :

Avant de faire une BD il faut être influencé par l’entourage, et donc on doit commencer par dessiner :

  • Le personnage ( la main, la jambe, l’action {assis, en marchant ..}  )
  • La famille du personnage (Le père, la mère, le frère .. )
  • Les gens dans la rue (Une vielle dame, un jeune homme, une petite fille .. )

Ces trois focalisations permettent au bédéiste de bien commencer sa BD, et bien évidemment en rajoutant des touches personnelles pour en faire une œuvre spéciale.

*Petite interview faite par l’équipe DZ-Gen lors du FIBDA « Festival International de la Bande Dessinée d’Alger »