Actu, High-Tech

Apple : les iPhone 5S et 5C battent des records de vente !

9 millions des deux nouveaux modèles ont été vendus ce week-end. Le précédent modèle, l’iPhone 5, avait été écoulé à 5 millions d’exemplaires mais il n’avait pas alors été lancé tout de suite sur le marché chinois.

APPLE STORE

9 millions d’iPhone ont été vendus durant le premier week-end suivant la sortie de deux nouveaux modèles d’Apple, le 5S, assez haut de gamme, et le 5C, la version « low-cost », a annoncé le groupe américain. Un chiffre jamais vu jusqu’ici qui s’avère près de deux fois plus important que le précédent record. Le précédent modèle, l’iPhone 5, avait en effet été écoulé à « seulement » 5 millions d’exemplaires en trois jours mais, contrairement aux 5S et 5C, il n’avait pas été lancé tout de suite sur l’important marché chinois. Dans un communiqué, Apple se félicite de cette performance réalisée en dépit des contraintes d’approvisionnement pour le 5S, la version haut de gamme, qui se révèle nettement supérieur aux 5 à 7,75 millions d’unités attendus par les analystes.

Gros succès pour le 5S

colorware-iphone5-skeuds

Les chiffres précis n’ont pas été publiés mais la société de recherche Localytics estime que les ventes du 5S ont été plus de trois fois supérieures à celles du 5C aux Etats-Unis, et même cinq fois au Japon. « Ceux qui ressentent le besoin d’acheter un nouvel appareil le week-end même de sa sortie sont plus probablement ceux qui veulent le plus haut de gamme », souligne-t-elle. Néanmoins, « l’iPhone 5C défie les critiques » qui l’avaient jugé trop cher, selon la banque Cantor Fitzgerald, qui estime que la demande à son encontre a, elle aussi, dû être très forte pour arriver au niveau élevé de ventes annoncé lundi, surtout compte tenu des problèmes d’approvisionnement pour l’iPhone 5S. Trip Chowdhry, analyste de Global Equities Research, souligne qu’avec ses couleurs vives, le 5C devrait séduire « des bébés de six mois aux jeunes de moins de 25 ans ». « Cette démographie est sous-équipée. L’iPhone 5C élargit le marché pour l’iPhone et Apple », note-t-il.

Apple a parallèlement indiqué que plus de 200 millions d’appareils utilisaient désormais la dernière version de son système d’exploitation mobile iOS7, qui fait fonctionner ses nouveaux téléphones mais peut aussi depuis mercredi être téléchargée par les utilisateurs d’iPhone plus anciens ou de tablettes iPad.

Des chiffres rassurants

Fort de ces bons résultats, la firme à la pomme a relevé ses prévisions de résultats. Apple dit désormais viser un chiffre d’affaires « proche de la limite haute de la fourchette de 34 à 37 milliards de dollars » qu’il avait fournie précédemment. La marge du groupe, attendue entre 36% et 37%, devrait elle aussi s’approcher du maximum espéré. Ces données ont rassuré les investisseurs inquiets ces derniers temps de certaines difficultés du groupe, dont l’iPhone reste le produit le plus important comptant pour la moitié de ses ventes. De plus en plus concurrencé par Samung et autres rivaux, le groupe a vu la croissance de son chiffre d’affaires et de son bénéfice sérieusement ralentir et a perdu d’importantes parts de marché . La capacité d’innovation d’Apple a été beaucoupe mise en question ces derniers temps et de nombreux analystes insistaient sur le caractère crucial de ses prochaines sorties de produits.