Talents

Anys Mezzaour : Jeune auteur algérien du premier roman Fantasy « La Proie Des Mondes » .

 Un talent hors normes découvert parmi notre jeunesse algérienne : l’écrivain Anys Mezzaour. Il est  né le 6 novembre 1996 à Alger. En classe de Terminale Scientifique au Lycée Cheikh Bouamama (Ex-Descartes). Qui est l’auteur de « La Proie des Mondes », un roman fantasy de 316 pages édité par l’Entreprise Nationale des Arts Graphiques (ENAG). Son ouvrage est paru le 31 octobre 2013, premier jour de la 18ème édition du Salon International du Livre d’Alger. L’équipe DZ-Gen vous fait découvrir ce talent à travers cette petite interview qui suit :

Anys Mezzaour

  •  À  quel âge avez-vous commencé à écrire ?

Oh ! il y a bien longtemps ! J’avais je crois 11 ans lorsque j’ai écrit l’ébauche de ce qui est aujourd’hui le premier chapitre.

  •   Comment vous est venue l’inspiration pour écrire ce premier roman fantastique ?

Avant tout je tiens à préciser que le genre prédominant de mon roman est la « fantasy ». Le fantastique n’occupe qu’une place mineure dans l’intrigue. Cela dit, l’idée d’un roman fantasy a germé dans mon imagination soudainement, je me suis aussitôt mis à écrire. Mais comme vous le savez, l’inspiration est très fluctuante et ne relève pas des sciences exactes.

  •   Quels sont les écrivains qui vous ont inspiré pour l’écriture ?

De nombreux écrits m’ont marqué. Mais si je devais n’en retenir qu’un, ce serait bien « Les Trois Mousquetaires » d’Alexandre Dumas.

  •   Dans quel état d’esprit avez-vous écrit ce livre ?

L’écriture s’est étalée sur cinq années et c’est donc tout naturellement que mon état d’esprit a changé de chapitre en chapitre, voire d’un paragraphe à un autre. Je suis passé par différentes émotions et croyez-moi il y a eu des jours où j’ai eu envie de reprendre toute l’histoire de zéro.

  •   Quels sont vos futurs projets dans ce domaine ?

Mon objectif premier demeure l’écriture d’un tome 2, comme suite à « La Proie des Mondes » et toujours sous le titre général d’une trilogie appelée « Le Lien des Temps ».

  •   Quels conseils donneriez-vous aux écrivains amateurs pour se perfectionner dans le domaine de l’écriture ?

En toute modestie, je n’ai pas la prétention d’être un écrivain accompli. Je continue toujours de me perfectionner et d’améliorer mon écriture. Seulement, j’aimerais adresser un message à tous les jeunes et même à tous les adultes qui écrivent pour la première fois que ce soit un roman ou tout autre genre littéraire : écrivez sans vous soucier des critiques, car vous écrivez d’abord pour vous !  

Un jeune talent ambitieux, avec un avenir prometteur; C’était l’interview de Anys Mezzaour.