Actu, Littérature

Amin Zaoui à la rencontre du public ce samedi 28 septembre.

La liberté recherchée par tous a un prix et Amin Zaoui en a fait tout un roman : « Le dernier juif de Tamentit »

Sorti en 2012 aux éditions Barzakh, il sera encore une fois re-présenté en Algérie ce samedi 28 septembre 2013, à Alger plus précisément, au niveau de la librairie OMEGA (hôtel  Aurassi) .

1085

L’écrivain rencontrera les curieux lecteurs algérois pour une session de dédicaces.

L’histoire se déroule en Algérie et à Tlemcen plus précisément.  L’auteur s’identifie dans plusieurs personnages : une mangeuse d’homme, un homosexuel…, des personnages en quête d’une recherche personnelle et assez sensible.  La fiction prime sur ce roman. Un immense imaginaire couronné d’une technicité maîtrisée de la part de l’écrivain.

detoure_1114807

Né en 1956, Amin Zaoui est  professeur de littérature. Il a commencé  à enseigner à l’université d’Oran, puis il dirigea le palais des arts et de la culture d’Oran. En 2003 il est nommé directeur de la bibliothèque nationale d’Alger. Il y resta jusqu’en 2008.

Actif et talentueux, il compte plusieurs  romans fantastiques traduits dans plusieurs langues : sommeil du mimosa (Le Serpent à plumes, 1998), et Festin de mensonges (barzakh, 2007).