Actu, High-Tech

Algérie Télécom lance de nouveaux services

Algérie Télécom va prochainement lancer la 4G fixe sans fil (du très haut débit), wifi. Dans le cadre de l’amélioration de la qualité des services, AT se prépare pour lancer l’abonnement et le règlement des factures par internet, selon le PDG Azouaou Mehmel.

Dans un secteur en pleine évolution et mutation, Algérie Télécom (AT) compte bien consolider sa place. Pour ce faire, la direction générale met en place une nouvelle stratégie de redéploiement, basée sur la qualité de service et l’innovation. Étendre le réseau filaire en fibre optique, rénover les équipements de liaison, élargir la palette d’offres internet, améliorer la qualité d’accueil dans les agences en réduisant considérablement le temps d’attente des clients, mettre en place de nouveaux services, autant de défis relevés par cette entreprise nationale qui emploie plus de 20 000 personnes.

«Nous travaillons pour que chaque Algérien puisse avoir accès à internet que nous considérons comme une nécessité au même titre que l’eau, le gaz et l’électricité», souligne le PDG d’Algérie Télécom, Azouaou Mehmel, qui dit travailler pour améliorer l’image de marque de l’entreprise. AT a bénéficié d’une enveloppe financière de deux milliards de dollars pour développer les infrastructures haut et très haut débit durant les cinq prochaines années.

Densifier la fibre optique

Ainsi, explique le PDG, le plan d’action vise aussi la modernisation du réseau. Une modernisation qui passe inéluctablement par la densification de la fibre optique dans le but notamment de généraliser son utilisation dans les zones urbaines. Le remplacement du réseau filaire en cuivre est bien avancé. «Ce réseau, complètement vétuste, ne permet pas l’amélioration de la qualité du débit. Son remplacement par le réseau en fibre optique non seulement va réduire les actes de vol du cuivre mais aussi va contribuer considérablement à la qualité du débit et réduire le nombre des dérangements», assure M. Mehmel qui indique dans ce sillage que près de 2200 localités de plus de 1000 habitants seront raccordées à la fibre optique. Le tout représente 23 935 km de réseau. En plus des lignes principales, la fibre optique va, à terme, arriver jusqu’au domicile de l’abonné.

Pour réussir ce plan de modernisation, AT s’évertue à mettre en place, en collaboration avec notamment l’Ansej, à la formation de prestataires de services qualifiés pour une meilleure exécution de ce vaste chantier. Pour M. Mehmel, se doter d’un réseau performant réduira assurément les problèmes techniques et assurera une meilleure fluidité du réseau. Cela aura un impact direct sur l’accueil dans les agences. Aussi, pour une rapidité dans la prise en charge des dérangements téléphoniques et de l’internet, Algérie Télécom va mettre en place un vaste réseau de prestataires de services agréés (des jeunes que l’entreprise formera à ses frais) qui auront la qualification pour intervenir en temps réel auprès des clients. Dans le cadre de l’amélioration de la qualité des services, AT se prépare pour lancer l’abonnement et le règlement des factures par internet.

L’entreprise, assure son PDG, va également mettre à la disposition des taxiphones et des cybercafés des équipements qui vont permettre aux clients d’effectuer certaines opérations à distance sans avoir à se présenter au guichet. Cela va réduire la pression sur les agences et créer de meilleures conditions d’accueil et de travail pour les employés, précise le PDG qui annonce la diversification des offres commerciales. Au-delà du téléphone et de l’internet (ADSL), AT va prochainement lancer la 4G fixe sans fil (du très haut débit), wifi. Azouaou Mehmel évoque également un projet visant à démocratiser l’accès à internet avec wifi.

Des équipements vont être installés dans certains espaces publics et les campus universitaires pour permettre à beaucoup de gens aux revenus modestes d’accéder à internet à moindre frais. D’autres produits sont en chantier.

 

>>ElWatan