Actu

18eme Salon international du livre d’Alger.

La 18ème édition du Salon international du livre d’Alger (Sila) aura lieu du 31 octobre au 9 novembre prochains au Palais des expositions d’Alger

Présence de la Chine pour la première fois

La Chine sera présente pour la première fois au 18ème Salon international du livre d’Alger (SILA) qui se déroulera du 31 octobre au 9 novembre 2013 au Palais des expositions des Pins maritimes (Safex).

L’ouverture officielle est programmée pour le 30 octobre. Habituellement, cette manifestation culturelle, la plus grande du pays, est inaugurée par le président Abdelaziz Bouteflika. La présence du chef de l’Etat n’est pas confirmée cette année. « Posez-moi la question à une demi-heure de l’inauguration, je pourrais vous répondre », a déclaré Hamidou Messaoudi, commissaire du Sila, lors d’une conférence de presse à la Bibliothèque nationale d’El Hamma à Alger.

Il a confirmé la participation de 44 pays. La Belgique sera l’invitée d’honneur du Sila 2013 qui aura pour slogan « Ouvre-moi au monde ». Il est prévu la présence de 922 exposants dont 260 éditeurs algériens. En 2012, le nombre des exposants était de 718. Les éditeurs algériens auront cette année, pour la première fois, un espace consacré aux nouvelles parutions au niveau du pavillon A. « Nous allons inviter les auteurs, une cinquantaine, à venir présenter leurs œuvres », a déclaré Karim Chikh, un des animateurs du Sila. Il est chargé notamment de l’espace « Esprit Panaf’ » qui a été créé en 2009 lors de l’organisation par l’Algérie du 2ème Festival culturel panafricain (Panaf). « Nous avons invité huit éditeurs africains qui vont présenter chacun un auteur », a-t-il dit.

Un colloque, « l’Afrique dans les arts et les littératures » est prévu le 7 et 8 novembre à l’hôtel Hilton d’Alger. Une trentaine de conférences sont prévues et seront animées par des universitaires venant notamment des Etats-Unis, de Russie, du Maroc et d’Egypte.

Hommages à Feraoun et Vergès 

Un focus sera fait sur la situation politique actuelle du monde arabe  animé entre autres par Yacine Temlali, Ahmed Youcef, Anis Naccache, Hassan Remaoun, Lies Boukraa et Samir Amine. Selon Azzedine Guerfi, chargé de l’espace littéraire du Sila, une douzaine d’écrivains sont invités au Salon dont le romancier iranien Kader Abdolah et le koweitien Saud al Sanoussi.

Des hommages seront rendus, entre autres, à Mouloud Feraoun, à l’occasion du centenaire de sa naissance, à Yamina Mechakra, Zhor Zerrari, Mustapha Toumi, Habib Reda, Pierre Chaulet et  Jacques Vergès. Des rencontres littéraires vont aborder plusieurs thématiques comme la traduction, le polar, le roman maghrébin, la création théâtrale…Des jeunes auteurs comme Adlène Meddi, Sarah Haidar et Mustapha Benfodil sont invités à débattre de leurs œuvres.140 livres interdits au Sila.

L’académicien libanais Georges Corm animera une conférence sur « le nouveau gouvernement du monde » alors que les universitaires français Sylvie Thénault et Emmanuel Blanchard analyseront le thème de « la recherche scientifique en France sur l’histoire de l’Algérie colonisée ». Hamidou Messaoudi a confirmé l’existence de l’interdiction de livres, « selon la loi de 2002 ».

« Le comité de lecture a exprimé des réserves sur 140 livres. Il y a des titres qui portent atteinte à la morale. », a-t-il annoncé. Il a précisé que tous les ouvrages qui incitent à la haine ou au racisme ou qu’ils font l’apologie au terrorisme n’ont pas leur place au salon. Il a indiqué que lors de la précédente édition 240 titres ont été retirés. Selon lui, le Sila 2012 a reçu 1,2 million de visiteurs. Le Sila ouvre ses portes au public à partir du 31 octobre 2013 de 10 h à 19 h. L’accès est gratuit.

Source : TSA